Top 5 jouets de Noël de Melkiok

melkiok Par Melkiok

Bonjour à tous,

Après vous avoir livré mon top Jeux vidéo il est maintenant temps pour moi de vous révéler quels jouets marquants ont illuminé mes Noëls d’enfance.

5) Base Mask : (Noël 87)

115_mask_1Bon j’ai déjà abordé le sujet ici mais je ne pouvais pas omettre de rementionner ce monumental jouet réceptionné à l’occasion de la Noël 87 !

Faisant partie de la 1ère vague éditée par Kenner en 1985 (4 vagues s’étalèrent de 85 à 88) et regroupant la majorité des véhicules et personnages phares de la série il s’agissait pour moi DU jouet MASK de la convoitise absolue !

maskvagueBon je dois avouer aussi que le semi-remorque Rhino me faisait de l’oeil avec le fait de se scinder en deux véhicules de combat distincts.

rhissMais comment résister à une gentille petite station essence au dessus de tout soupçon paumée dans le Nevada qui se transforme en un instant (le concept du 2 en 1 des jouets MASK quoi) en forteresse de combat armée jusqu’aux dents ? Rien que le fait que ce jouet soit livré avec non pas 1 mais 2 personnages (Alex Sector & Buddie Hawks) en dit long.

mask-boulder-hill-1985Possédant déjà un lot conséquent de véhicules de la gamme (aussi bien du côté Venom que Mask) je me disais que c’était vraiment le complément idéal pour mes sessions de role play où je tentais de rejouer les péripéties vues dans les épisodes TV.

Bref au moment du déballage je rayonnais et convoquais déjà ma soeur dans le rôle des méchants de Venom (bon ok en échange d’une session de Petit Poney mais on a rien sans rien hein) pour la programmation d’une attaque de la base aussitôt le petit dej englouti !

capturesssTenez si vous voulez vous faire un petit plaisir il vous en coûtera la modique somme de…500 €
Ahhh le courant nostalgeek une source inépuisable de profit 🙂

boulder-hill-legoJe ne résiste pas au fait de vous montrer la retranscription d’un passionné de Boulder Hill faite dans l’univers Lego. Vraiment bluffant !

4) Base Tortue Ninja : (Noël 89)

tortuestigreLes Tortues Ninja !
Quel concept délicieusement débile et pourtant absolument fédérateur au point que j’ai carrément été membre du Club au début des 90’s (sur ma carte il y avait le chef Leonardo, top classe !)

Autant dire que quand la gamme de jouets est apparue en 1989, c’est sans hésiter que je me suis engouffré dans cette nouvelle collection d’action Figures. Il faut dire que les Musclor commençaient à être un peu ringardos comparé à nos chevaliers d’écailles et de Vinyle (ok j’ai fini par la placer)

capturetor

Bien sûr j’ai débuté avec la collec complète des 4 compères rejoints bien vite par tout un tas d’antagonistes de Shredder en passant par Bebop, Leatherhead  ou bien plus exotiques comme Mutagen Man !

Comme d’habitude un panel gargantuesque de véhicules a accompagné cette déferlante et j’ai longtemps reluqué dans les catalogues le Lance pizza, l’Hélico ou bien sur l’imposant Technodrôme

Mais moi ce que j’aimais avant tout c’était les bases de jeu ! Que ça soit le château des ombres dans Musclor ou bien encore la base MASK que je mentionne plus haut, les possibilités de mise en scène pour le théâtre des affrontements décuplaient encore plus mon imagination !

playsetDu coup quand j’aperçois en boutique le repaire des tortues en mode égout secret mon mutagen ne fait qu’un tour et je passe commande pour mon Noël 89 !

Le 25 au matin, déballage habituel et un plaisir exquis de découvrir (plus la boîte est imposante et plus j’aimais ça) ce qui va devenir un de mes jouets favoris pour les mois à venir. Je n’hésitais d’ailleurs pas à l’utiliser pour tout un tas d’autres figurines que ça soit pour mes FoodFighters ou bien encore les Ghostbusters ;).

3) Véhicule Gi Joe COMAC/Ultimate : (Noël 91)

gijoeAhhhhhhhhhh le véhicule COMAC. Que d’anniversaires, fêtes et Noëls passés à littéralement rêver de ce « joujou ».
Pour la toute première fois mise sur le marché en 1987 aux US et en 88 en France j’ai donc rêvé de ce jouet pendant 5 ans. 5 ans d’espoirs déçus et de frustration qui nous mènent à ce fameux Noël 91.

mcc_boxJe ne me souviens plus du prix d’appel à l’époque mais c’était conséquent. Si conséquent d’ailleurs que je finis par comprendre que même si mes parents se déterminent à casser la tirelire finalement je n’aurais QUE ça sous le sapin ce qui me mettait la mort dans l’âme car pour moi Noël c’est avant tout l’abondance de paquets à déballer.

mcc_isoMais COMAC c’est quoi ? Eh bien tout simplement un Centre d’Operation Mobile Anti Cobra. Rien que ça !
Bon de façon plus terre à terre c’est un énorme char d’assaut se dépliant en plusieurs étages permettant de rapidement transformer la bête en véritable base de contrôle armée jusqu’aux dents.

mcc_top_openBref je tire définitivement donc un trait et pour la première fois je n’inscris pas le monstre COMAC sur ma liste.
Mais il fallait lui trouver un remplaçant !

gijoe-1988-rolling-thunder-ultimate-p-image-317190-grandeEt ce ne fut pas bien long car j’avais un autre mastodonte des véhicules Gi-Joe dans mon collimateur : le bien nommé Ultimate (son petit US étant Rolling Thunder)

Deux particularités pour celui-ci :

ul1Une longueur assez dingue quasiment 1 m !
Et deux missiles aux proportions totalement WTF planqués dans le ventre de la bête qui ferait passé la crise des missiles de Cuba pour une bonne plaisanterie.

Ne parlons pas de l’énorme canon de défense, des 4 mini-tourelles encerclant l’engin permettant à 4 persos de s’asseoir aux commandes ou du petit véhicule intégré et planqué sous la cache des missiles.

Allez c’est parti => « Cher Père Noël…JE VEUX CA RIGHT NOW merci bisou »

S’en suivront des scènes de guerre absolument dantesques opposant ce cher Ultimate truffé de mes GI’s et la semi base mobile Maggot !

2) Les Boglins : (Noël 88)

les-boglinsBon l’esprit de Noël tout mielleux et dégoulinant de bons sentiments ça va bien 5 min.
Mais parlons à présent de quelque chose qui dégouline vraiment, je veux parler d’une bande d’affreux-jojos qui débarquèrent sur les étals au cours de l’année 87 aux USA pour surfer sur la vague des petits monstres horrifiques qui envahissaient les salles obscures à ce moment là : Gremlins, Critters et autres Ghoulies.

Sorte de mix improbable entre Shrek pour le côté Troll marécageux débonnaire et les marionnettes de Guignol je tombe en pâmoison devant le rayon jouet de mon Leclerc d’époque quand je découvre ces adorables horreurs dans leurs cages.

Il y eu plusieurs déclinaisons.

Tout d’abord les trois Boglins de base d’une belle taille : Dwork, Plunk, and Flurp (les noms étaient différents aux US allez savoir pourquoi)

boglins-lineup-e1403978678392On enfichait sa main à l’intérieur et l’on pouvait alors aussi bien bouger les yeux (phosphorescent dans le noir d’ailleurs) que manipuler le faciès afin de faire les grimaces les plus improbables.
La texture des affreuses bébêtes était plutôt douce, molle et caoutchouteuse à souhait.

A côté de ça il y avait une série de 6 petits Boglins (Splat, Blap, Bonk, Doink, Klang, Squidge à vos souhait) aux dimensions plus modestes mais du coup facile à transporter dans la poche 😉

smallboglinsVoila pour les séries de base après forcément avec le succès aidant Mattel s’est fait le devoir de dégainer tout un tas de déclinaisons plus ou moins farfelues.

Les Boglins Aquatiques qui revêtaient la forme d’un poisson, d’un crabe et d’une sorte de caméléon géant.

soggyboglins-e1403983282855Encore plus space les Boglins Halloween dont deux modèles assez collector furent produit à cette occasion.

boboComme je le mentionnais ici avec les jeudis de l’angoisse ou encore là avec le plaisir immense que je pris avec le dissection du savant fou j’étais fasciné par tout ce qui était un peu cracra déviant 🙂
Bien sur ça restait totalement bon enfant, on parle quand même ici de Mattel, mais les trognes de ces petites monstruosités ont su faire leur effet dans la cours d’école auprès de mes petites camarades de classe ahah.

boglin7-e1403983614432Je pris un malin plaisir une fois le déballage effectué à terroriser (enfin le croyais-je tout du moins) la maisonnée en agitant mon guignol de l’horreur à tout va en prenant une voix totalement débilos.

1) L’île infernale : (Noël 90)

ileJusqu’à maintenant j’ai uniquement fait mention de jouets.
Mais une autre catégorie m’émoustillait pas mal au moment des pubs TV de Noël ==> Les jeux de société : Mystères de Pékin, Destin, La Bonne Paye, Scotland Yard

SAMSUNG CAMERA PICTURESEn pleine Chine à la recherche de Chao Lin ou alors parcourant les rues de Londres à la poursuite de Mister X, une telle inventivité ringardos se dégageait des spots TV qu’on était immergé directement dans l’univers où prenait l’action.

Alors je ne vous dis pas quand la PUB de l’Île Infernale a commencé à tourner en 88, pour moi le fan d’Indiana Jones de la Pub Banga et du jeu de la 5 « En route pour l’aventure » mon âme de baroudeur n’a fait qu’un tour ! (l’article qui paraîtra prochainement et relatant mes parties de petits Poneys et Playmobil me discréditera complètement mais bon)

Il faut arpenter un territoire hostile, l’Ile Infernale donc (je me prenais à penser qu’il s’agissait de l’île d’exil de ce pauvre Ikki dans les Chevaliers du Zodiaque), à la recherche d’un énorme Joyau.

captureile1Doté d’un superbe plateau en relief, et d’une radieuse grosse tête totémique, le gimmick principal reposait sur la boule de feu (bon une simple bille rouge mais l’imagination d’un enfant hein…) que l’on pouvait envoyer sur ses camarades de jeu lorsqu’ils traversaient les nombreux ponts jalonnant l’aire de jeu.
Capable de briser au mieux des amitiés au pire une famille, le concept était hyper simple (Risk suivez mon regard…) et délicieusement démoniaque.

La boîte était assez énorme donc double plaisir en découvrant ça sous le sapin ! Et je me faisais une joie de ramener le jeu en fin d’année scolaire. Mais si souvenez-vous cette dernière semaine totalement YOLO où les profs offraient quartier libre pour transformer les sessions de cours en goûter d’anniversaire géant.

Le plateau de jeu était tellement aguichant qu’un prof avait souhaité nous accompagner dans une partie :).

D’ailleurs vous pourrez trouver ci-dessous une partie des joujoux évoqués et bien plus encore chez nos amis de Génération Souvenirs :

http://www.generation-souvenirs.com/jeux-jouets-5

Rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier article de notre mois spécial Noëls de notre enfance, avec le top 5 des jeux vidéo de Noël de Yashide !

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

Publicités

7 réflexions au sujet de « Top 5 jouets de Noël de Melkiok »

  1. putain que de souvenirs : le COMAC que j’ai toujours rêvé d’avoir des GI-Joe ou encore l’île infernale (disponible uniquement chez les potes). En tout cas, chapeau car tu as tellement bien retranscris nos envies communes de gosses : comme quoi on peut parler d’une génération TV car oui la pub était (et l’est toujours de nos jours, à voir sur nos gosse)s le déclic d’achat et de lettre au vieux barbu 😉

  2. Voila un com qui me ravi 🙂
    De voir que j’ai réussi à insufler dans cet article le plaisir recenti à l’époque ne pouvait me faire plus plaisir !
    Et pour te répondre…Oui je possède encore l’intégralité des joujoux mentionnés ! 🙂 En boîte d’ailleurs
    Au grand Dam de mes parents qui en ont ras le bol de garder toutes ses vielleries au grenier ou à la cave ahah…

  3. Wah la madeleine Proust, y’en a des jouets de rêve ! Par contre j’avais totalement oublié les boglins, le concept n’a pas fait long feu !

  4. Si la base M.A.S.K. m’avait bien fait rêver à l’époque, j’étais passé complètement à côté des gros G.I. Joe dont tu parles ici! De ce côté, les Graal étaient plutôt la base flottante et le porte avion, complètement inaccessibles (en même temps, vu le prix à l’époque!)
    Heureusement, tous deux possédés par des amis chez qui on allait jouer en alternance 🙂
    L’île infernale me rappelle de bons souvenirs également…

  5. J’ai vu les prix des jouets de la game MASK aujourd’hui, c’est excessivement chers, surtout quand les produits sont en boites.

    Un pote à moi avait la fameuse base COMAC, bon dieu c’était le nirvana ça. Cela dit, malgré ces jouets alléchants, les figurines des chevaliers du zodiaques étaient clairement mon univers de prédilection.

  6. es Boglins : Juste Wouaaa également. Je n’avais jamais revu ces bêtes là depuis les rayons Carrefour de 90 … Cela m’avait marqué mais ça m’était vraiment passé par la tête. Je n’en n’ai jamais eu.

    Mais une fois que j’aie lu le texte, tout me revient en tête. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s