Special Halloween : Retour sur les Jeudis de l’angoisse

melkiokPar Melkiok

AMKaKComme je vous l’avais déjà un peu teasé dans mon article spécial Halloween de l’an dernier les films d’horreur et moi ça a toujours été une grande histoire d’amour.

Tout petit déjà je goûtais donc aux « joies » de l’infâme Freddy Krueger, mais ce ne fut pas le seul croquemitaine à prendre possession de mes nuits agitées (fallait bien que ça se paye tous ces visionnages clandestins).

Dans la cours de récré les VHS enregistrées de l’horreur s’échangeaient sous le manteau (ou plutôt dans les cartables) et c’est avec des étoiles dans les yeux et ce doux sentiment d’interdit que je pus découvrir le bourrin/mythique Aliens, le rigolo/crado Tremors ou encore le flippant/traumatisant Chucky.

Le mercredi après-midi était également parfois consacré à l’exploration du vidéo club du coin. Un mur entier de jaquettes totalement effroyables était dédié à mon genre de prédilection et c’est là-bas que je découvris les grands classiques du genre tels que Massacre à la tronçonneuse (qui ressort d’ailleurs en ce moment au ciné, filez vite moi voir ce chef d’œuvre) ou ce bon vieux Evil Dead.

Parfois des titres moins illustres me tentaient et c’est ainsi que je repartais sous le bras avec des bizarreries comme la série B des House ou le bien gore ReAnimator Hospital.

Bref tout ça pour vous prouver que cette passion pour le film d’horreur était ancrée depuis un petit moment déjà.

Alors quand M6 eut la bonne idée en 1992 d’instaurer de façon hebdomadaire un rendez-vous d’un genre un peu particulier ma curiosité fut de suite attisée.

popcornLes hostilités sont lancées très précisément le 04/02/1992. Je constate sur le programme TV qu’en seconde partie de soirée La Revanche de Freddy est prévue ! Un film de genre pareil sur une grande chaîne nationale ? Je suis tout chamboulé.

Plus tard dans la semaine je tombe sur la bande annonce évoquant Les Jeudis de l’angoisse.
WHAT ???
Ça ne serait donc pas du One Shot mais une vraie institution qui se mettrait en place avec de l’horreur toutes les semaines ? Exactement !

De 1992 aux années 2000 M6 programma des dizaines et des dizaines de grands classiques, de téléfilms, de séries ou encore de nanars qui avaient pour point commun l’horreur sous toutes ses formes.

Chaque jeudi je piaffais d’impatience pour tantôt regarder en live ou tantôt m’enregistrer ma rasade de frousse de la semaine.

Si je devais garder un top 5 des films m’ayant le plus marqué lors de ces fameux rituels de l’effroi je citerais :

Razorback

Le film de monstre par excellence. Ici il est question d’une espèce de sangliers mutants qui terrorise le bush Australien. Notre porc est en plus avide de chair humaine ce qui amène quelques scènes fort peu ragoûtantes. On suit avec plaisir le jeu de cache cache qui s’instaure avec ce monstrueux cochon.

Raz
Le Blob

Un autre film de monstre mais cette fois venu de l’espace. Remake d’un film de 1958, le pitch est on ne peut plus basique : une forme gélatineuse et glougloutante ingère tout sur son passage, de préférence les gogos qui passent par là. Les effets spéciaux pour l’époque sont assez fameux et les passages gore et dégueu sont légion, miam !

Blob

L’Exorciste

Le genre qui me donne des sueurs froide, le film satanique. Avec son meilleur représentant j’ai nommé l’Exorciste ! Je ne vous ferais pas l’affront d’énoncer l’intrigue sachez juste que devant l’impact choquant de certaines scènes je dus mettre plusieurs fois en pause histoire d’aller respirer un grand coup dehors. La scène du crucifix et du dialogue entre le père Karras et cette gamine qui n’en est plus une provoque encore aujourd’hui un malaise absolu chez moi.

l-exorciste
Freddy V

Le film de croquemitaine a toujours fait recette surtout quand il est aussi charismatique que Mister Krueger ! On retrouve donc notre ami Freddy une 5ème fois qui va nous permettre de découvrir les origines de sa nature perverse et de son goût immodéré pour le massacre d’ados. Je ne vous en dis pas plus sur cette révélation mais sachez juste qu’il devient Papa (WTF) d’un petit Jacob (sympathique référence biblique) et que l’ambiance générale du film est ultra glauque…

Freddy_5
Waxwork

Pour finir mon chouchou est un film un peu inclassable. Je ne m’attendais absolument à rien en me foutant devant à l’époque… Et ce fut parfaitement jouissif ! Le scénar’ est le suivant : un groupe d’ado se tape un trip dans un musée de cire super flippant consacré aux grandes légendes de l’horreur (Dracula, Loup Garou, une momie)… Et vont se faire aspirer dans chacun des tableaux dont ils deviendront les acteurs… Et les victimes. L’intrigue et les perso sont sympas, les effets spéciaux des créatures sont efficaces et le film est gore à souhait. Une très bonne pioche encore aujourd’hui.

220px-Waxworkposter

 

Voila ça sera tout pour cette année mais j’ai encore moult films cultes dans ma besace donc en 2015 on pourra encore jouer à se faire peur 😉

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

Publicités

6 réflexions au sujet de « Special Halloween : Retour sur les Jeudis de l’angoisse »

  1. Nice post! mes préférées sont Waxwork et l’exorciste que j’avais regardé et adoré quand j’étais adolescente et qui m’a fait angoisser quand j’ai grandi… 🙂

  2. Jamais entendu parler de waxwork… Je viens de regarder la bande annonce, il va falloir que je le trouve maintenant! Surtout avec John Rhys-Davies qui joue un loup garou!
    Apparemment il y a une suite (judicieusement nommée Waxwork 2) faite par les mêmes gens et avec Bruce Campbell. Tu sais ce que ça vaut?
    Et (dernière question, après j’arrête 🙂 ) est-ce que le film a un rapport avec le jeu d’horreur (super gore) waxwork sorti en 1992 sur Amiga et DOS?

    • héhé ce film est vraiment à voir j’y reprend plaisir à chaque fois !
      Jamais vu le 2 malheureusement et je l’ai pourtant cherché dans bon nombre de videoclub 😦

      Le jeu dont tu parles m’est familier car j’ai reluqué pendant un moment les screenshot hyper gore des mag à l’époque ! mais non le jeu n’a pas de rapport avec le film 🙂

      • Effectivement, après l’avoir vu je comprends que Waxwork ait eu son petit effet à l’époque 🙂
        La suite est de son côté complètement anecdotique et il n’y a pas grand chose à sauver dans ce film.

  3. Ping : Top 5 des boss de Melkiok : Spécial Megadrive | Another Retro World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s