Top 5 jouets de Noël de Yashide

yashide Par Yashide

Ca y est ! Décembre est sur le point de débuter, « Winter is coming » si j’ose dire… Le calendrier de l’avent est en place, le décompte avant le jour le plus attendu de l’année peut commencer ! Pour l’occasion, nous vous avons concocté avec Melkiok un petit best of de nos cadeaux les plus beaux, parfois les plus gros, en tout cas les plus marquants des Noëls de notre enfance. Ces petits « top 5 » accompagneront le blog jusqu’au jour J !

Comme il n’y a pas que les jeux vidéo dans la vie, voici pour commencer un top des jouets avec lesquels l’anxiogène gros bonhomme rouge (oui oui j’ai toujours eu du mal avec Papa Noël…) m’a le plus gâté.

5) Les Micro Machines

noel_yashide_micromachine

Pour commencer ce classement, je fais déjà une petite entorse au règlement puisque ce n’est pas un cadeau en particulier mais plutôt une série de cadeaux. Difficile en effet de ressortir un élément précis parmi les nombreux sets de véhicules et décors reçus au fil des années, que ce soit par ma sœur ou moi-même. Petit rappel tout de même au cas où vous avez vécu les années 80 dans une grotte et si vous ne vous êtes jamais étripés avec vos potes sur une des démoniaques adaptations vidéo-ludiques de la franchise (sur Megadrive ou Playstation par exemple), les Micro Machines sont des véhicules miniatures de tous types.

Des Majorette en plus petit et plus mignon en quelque sorte. J’ai commencé par de simples voitures que je faisais évoluer sur des petits plateaux qui s’assemblaient pour constituer villes et parcours selon mes envies pour ensuite diversifier avec des avions ou même des tanks ainsi que des environnement plus évolués comme la station essence au pied d’une montagne ou l’aéroport. Pour résumer, les Micro Machines étaient les cadeaux idéaux pour des heures de jeu interminables, dans la maison ou dans le jardin, avec pour seules limites celles de mon imagination !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4) Mon ordinateur Junior

ordi_junior_1

Mon premier « ordinateur » et peut-être le point de départ qui prédestina mes études et mon emploi futurs, qui sait ? C’est un cadeau que j’avais pu avoir par le CE de mon père en 1988, grâce auquel tous les ans je pouvais choisir un présent parmi une liste donnée (entre ça et la location de consoles, c’était mieux que le CE merdique de notre boîte, n’est-ce pas Melkiok ? ;-))

Au programme de ce petit bijou de technologie, une grosse dizaine de petits programme ludo-éducatifs pour entraîner son orthographe (pendu, anagrammes, bloc-notes pour laisser libre cours à son imagination, …), son calcul mental (opérations en tous genres) ou son dessin (enfin c’est un bien grand mot, c’était à base de lignes droites et de formes ultra basiques).

ordi_junior_2_1988modif

Le tout était finalement assez limité et rudimentaire, mais c’est peu dire que j’ai passé du temps sur mon ordinateur. Je rendais ma mère folle à l’entente constante des bips stridents à chaque appui sur le clavier, à chaque démarrage d’activités ou à chaque validation (ou erreur) de réponse. Heureusement pour elle, il y avait un bouton « mute », que je rechignais bien entendu à utiliser comme tout bon mioche casse-bonbons !

Il y avait même un emplacement qui laissait entrevoir la possibilité d’ajouter des cartouches interchangeables pour d’autres programmes, que je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion d’utiliser. Mais ces limitations seront pour mon plus grand bonheur bientôt dissipées avec l’arrivée d’un vrai PC à la maison !

3) Firecracker (MASK)

mask_firecracker_1

Alors là, ça commence à devenir vraiment sérieux dans ce top jouets de Noël, on entre dans le culte ! Firecracker, c’est tout simplement mon premier véhicule MASK… Je ne vais pas refaire l’histoire de la série et de la ligne de jouets MASK que j’ai déjà traité dans un article à part entière, que je vous invite bien évidemment à aller lire ou relire.

Pour faire la faire courte, c’était juste la hype totale, des véhicules transformables ultra classes, un must have. C’est donc à Noël 1987 que je suis enfin rentré dans le cercle des heureux possesseurs de MASK. J’avais un gros penchant pour la moto Condor que je trouvais magnifique mais c’est finalement un véhicule plus imposant qui a atterri sur ma liste au Père Noël et trouvé le chemin de ma cheminée. Firecracker est un pick-up orange conduit par Hondo Mac Lean avec une petite moto assortie fixée à l’arrière, et qui pouvait se transformer en version encore plus tout terrain avec une surélévation de l’habitacle. J’avais également eu le set de personnages indispensable avec Matt Trakker et Miles Mayhem, les 2 chefs de factions antagonistes du dessin animé. Pour l’anecdote à la con, Matt finira peu de temps après coincé à l’intérieur d’un camion de pompier dont on n’a réussi à l’extraire que des années plus tard…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au fil de ma « période MASK », d’autres véhicules ont suivi, dont les noms de code rappelleront des souvenirs aux connaisseurs : Bullet, Manta, Hurricane, Buzzard, … Et même s’il n’est pas mon préféré, Firecracker garde une place particulière en tant que précurseur de ma petite collection.

2) Piège infernal (Maîtres de l’Univers)

he_man_maitres_de_l_univers

Par le pouvoir du crâne ancestral ! Les sommets de mon top approchent, et il était impossible de ne pas faire un détour par l’univers (c’est le cas de le dire…) des Maîtres de l’Univers, un autre passage obligatoire pour tout gamin ayant grandi dans les années 80.

Déjà possesseur d’un nombre non négligeable de personnages (entre autres Musclor, Skeletor, Hordack, Kobra Khan, Modulok, …) pour prolonger l’expérience du dessin animé et créer mes propres « scenarii », il m’en fallait toujours plus pour pousser un peu plus loin mes reconstitutions. Comme j’étais plutôt porté sur les méchants, qui avaient autrement plus la classe que sur les gentils (sérieux, le look de Musclor assez particulier…), il était assez logique que je jette mon dévolu sur ce fameux Piège Infernal, ou Slime Pit.

slime_pit_1

Le visuel ci-dessus est assez évocateur, le Slime Pit est un magnifique engin de torture, un trône sur lequel le condamné se retrouve bloqué par une main squelettique tandis que du slime se déverse cruellement sur sa tête. Bref, exactement de quoi pimenter mes séances de jeu avec mes figurines des Maîtres de l’Univers ! Tremble Musclor, le Piège infernal va bientôt se refermer sur toi et tu en ressortiras le slip gluant ! (ok, ça fait bizarre une fois écrit…)

slime_pit_3

Pour conclure, encore une petite anecdote que j’aime bien raconter au sujet de ce jouet. J’avais bien entendu également commandé quelques boites de slime pour le rendre opérationnel, ainsi qu’un Popples (rien à voir donc). Et au matin du 25 décembre, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir ma peluche imprégnée de l’odeur particulière du slime, accompagnée d’un petit mot d’excuse du Père Noël m’avouant un petit accident dans sa hotte. Le Popples avait en quelque sorte joué en avant-première la scène du Piège Infernal…

1) Pégase (Les Chevaliers du Zodiaque)

noel_yashide_pegase

Pfiou, l’insoutenable attente arrive à son terme, voici le top du top des jouets de Noël de mon enfance, mon Graal, le jouet que j’ai le plus désiré, que j’ai le plus attendu, et probablement l’un de ceux avec lequel j’ai le plus joué. Le lauréat de cet article est donc la figurine de Seiyar (VF oblige dans les 80s) aka le Chevalier Pégase, bien entendu issu du célèbre / mythique / cultissime dessin animé « Les Chevaliers du Zodiaque ».

saint_seiya_bannerNous sommes en 1988, et les Chevaliers du Zodiaque est en quelque sorte LA série phare du Club Dorothée. Des joutes épiques entre chevaliers aux armures aussi classes que rutilantes et aux pouvoirs dévastateurs, l’attente à la fin d’un épisode était bien longue jusqu’à la semaine suivante. Il est donc assez facile d’imaginer à quel point la tentation pour les produits dérivés était forte, et notamment pour les figurines des chevaliers, accompagnées des éléments de leurs armures. Pour couronner le tout, je crois que le packaging était le plus attrayant que j’aie connu dans mon enfance. Des boîtes ultra classes avec l’illustration du chevalier, avec devant qui se soulevait pour laisser voir le contenu. L’arme fatale pour faire succomber tout fan normalement constitué…

Le décor est planté, il me fallait absolument posséder un chevalier, ne serait-ce que pour être au top de la tendance de la cour de maternelle ! Je ne sais pas vraiment comment mon choix s’est porté sur le chevalier Pégase, qui n’a jamais vraiment été mon personnage favori. Ikki ou Shiryu étaient légèrement plus classe dans la catégorie des chevaliers de Bronze, et je ne parle même pas des Chevaliers d’Or qui me faisaient baver. Mais bon, il fallait bien commencer quelque part et c’est sur lui que j’ai jeté mon dévolu. Mon tout premier « Saint » fut donc Seiyar et son armure de Bronze de Pégase première version de (avec la jupe :D). Je vous le concède, difficile pour le moment de rejouer les épopées des Chevaliers d’Athéna avec un seul combattant, mais heureusement d’autres le rejoindront très bientôt et nul doute que je reparlerai de tout ça dans un futur article pour un hommage bien mérité aux Chevaliers du Zodiaque !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà pour le top de mes meilleurs jouets de Noël, qui a mine de rien ranimé des souvenirs enfouis depuis très (trop) longtemps ! La semaine prochaine, je laisse ma place à Melkiok, et pour ma part je vous donne rendez-vous très vite pour la suite de mon best of perso, avec cette fois mon top des jeux vidéo reçus au pied du sapin ! C’est pas le tout, je vous laisse j’ai un coup de fil à passer au 36 65 65 65.

D’ailleurs vous pourrez trouver ci-dessous une partie des joujoux évoqués et bien plus encore chez nos amis de Génération Souvenirs :

http://www.generation-souvenirs.com/jeux-jouets-5

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

7 réflexions au sujet de « Top 5 jouets de Noël de Yashide »

  1. C’est dingue, je me retrouve totalement dans ce top 5, jusque dans le numéro de téléphone final – avec un pote on avait même enregistré une parodiee… Mon chevalier fut Camus du Verseau (je me demande bien pourquoi mes parents avaient choisi celui-là d’ailleurs), j’ai eu le piège infernal, j’ai gardé le crâne et la griffe jusqu’à l’an dernier et le socle avait fini en cendar pendant ma période étudiante… Le Mask fut l’hélico avion de Saddam-Mayhem, une prouesse technique. Et le micro machines s’est chez moi incarné en « car wash » de hot wheels (du moins il me semble) !

    • Lol classe le cendrier ! Le mien traîne encore en pièces détachées chez ma mère mais je sais pas si il tient encore debout. Tout le reste est encore en excellent état sauf certaines pièces d’armures des CDZ et des persos des maîtres de l’univers qui ont morflé

  2. Ping : Top 5 jeux vidéo de Noël de Yashide | Another Retro World

  3. Ping : Vacances 2017 : Estivation en approche | Another Retro World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s