Plongeon dans l’univers Playstation

yashide Par Yashide

ps_1

Eight traveling fighters, brought together by a common destiny, now meet at the Battle Arena Toshinden… C’est sur ces mots déclamés d’une voix caverneuse semblant sortie tout droit d’outre tombe, que s’ouvrait mon histoire avec la fantastique Playstation.

Mais ne brûlons pas les étapes et reprenons depuis le début. La Playstation, première machine du nouveau venu sur le marché des consoles de salon Sony, sort en France vers la fin de l’année 1995, au prix de 2099 F.

Alors que je suis en pleine période Super Nintendo, je ne m’intéresse pas vraiment à ce qui se passe ailleurs et je ne me tiens pas au courant des sorties. La plupart de mes amis étant par ailleurs aussi à l’époque des fanboys Nintendo, autant dire que cette fameuse boîte grise, je ne l’ai pas vraiment vu arriver, ou tout du moins je n’en ai aucun souvenir marquant avant ce jour où je me suis rendu chez mon dealer attitré (Dock Games à Creil dans le 60 si vous voulez tout savoir). Alors que je suis certainement venu pour revendre ou acheter un jeu SNES, je tombe à la caisse derrière un homme venu acheter la Playstation et quelques jeux. La facture doit avoisiner les 3500 F, et je n’en reviens pas, j’ai du mal à m’imaginer qu’il soit possible de sortir autant d’argent liquide de sa poche et de le dépenser pour une console d’un seul coup… Jusqu’ici, les jeux vidéo pour moi c’était soit cadeau d’anniversaire / Noël, soit une combinaison de revente de jeux et de longues économies pour pouvoir renouveler mon stock et m’offrir d’autres cartouches, bien souvent d’occasion.

Bref, ce fut une révélation, je commençais donc à m’intéresser à la bête, à découvrir les Wipeout, Tekken et autres Toshinden, et je passais les mois suivants à limiter mes dépenses, ne plus acheter de jeux et accumuler l’argent de Noël et de mon anniversaire pour pouvoir enfin à mon tour dépenser toutes mes économies pour acquérir celle qui prendrait la succession de ma fidèle Super Nintendo.

Arrive donc l’été suivant, au plein coeur de l’Euro de foot 1996, lorsqu’un beau jour de match Ecosse-Angleterre (remember le but d’anthologie de Gascoigne), décidant que j’avais suffisamment patienté, je me résouds à sortir tout l’argent amassé dans mon portefeuille Minnie (sans commentaires…) et à trainer mon père au grand Mammouth du coin. J’étais prêt à enfin franchir le pas !

Le prix de la console ayant baissé entre temps (1490F dans mon souvenir) je suis suffisamment blindé pour pouvoir acheter 2 jeux ! Mon choix se porte finalement sur Battle Arena Toshinden et Alien Trilogy. Délesté de mes économies, retour à la maison, tout excité et trépignant pendant tout le trajet en voiture à l’idée des folles heures de jeu qui m’attendaient !

Arrive donc le moment fatidique et rituel du premier branchement… accompagné d’un grand moment de solitude et de panique lorsqu’une fois la console allumée, je me rends compte qu’il ne se passe absolument rien à l’écran ! Heureusement pour moi qu’avant moi, l’un de mes amis plus fortuné avait déjà acheté la console, et un petit coup de téléphone plus tard, j’apprenais qu’il fallait que je mette la télé sur le canal auxiliaire pour avoir l’image… Les fameux logos et les avertissements contre le piratage passés, me voici finalement entré de plain pied dans l’univers Playstation !

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s