Souvenirs de gamers frustrés N°20 : Libero Grande sur Playstation

yashide Par Yashide

Après World Cup USA ’94 et Marko’s Magic Football, il est temps de conclure cette petite série de souvenirs de gamer frustré spéciale Coupe du monde de foot. Et pour l’occasion, je ne pouvais pas faire autrement que de vous parler d’un OVNI sur la scène vidéoludico-footballistique : Libero Grande sur Playstation. Fin 1998, Les Bleus sont au sommet de leur gloire, l’OM sur le chemin qui l’emmènera en finale de la coupe UEFA, et Libero Grande sort dans les bacs.

Libero Grande n’est pas un jeu comme les autres. Ici Namco a fait le pari de l’originalité, en proposant tout simplement, contrairement à toutes les autres productions du genre, de ne diriger qu’un seul joueur sur le terrain. Le ballon en notre possession, la chose reste basique, mais une fois sans ballon, il faudra gérer son positionnement et se muer en véritable chef d’orchestre pour donner des consignes à ses coéquipiers (tacler, dribbler, passer, tirer, …)

De nos jours, tous les jeux de sport donnent la possibilité de ne contrôler qu’un seul joueur, mais à l’époque, c’était vraiment inédit, et encore plus audacieux (qui a dit suicidaire ?) de ne baser le jeu QUE sur cet aspect ! Forcément, les possibilités sont donc limitées et la jouabilité peu évidente du fait de la vue quasi subjective utilisée (sans parler du surprenant mode 2 joueurs en écran splitté).

Vous l’aurez compris, Libero Grande paraissait assez déroutant pour un jeu de foot, tellement que malgré une envie non négligeable de m’y frotter, je n’ai jamais franchi le pas… Et oui sur le coup, j’ai été assez frileux et je le regrette un peu. En dépit d’une qualité moyenne, pour une fois qu’un jeu de sport sortait vraiment du lot, je pense qu’il aurait largement mérité une place dans ma ludothèque Playstation, aux côtés des ISS Pro Evolution, Adidas Power Soccer et autre Absolute Football ! L’ancêtre des modes Aventure de FIFA et Become a Legend de PES en quelque sorte…

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

Une réflexion au sujet de « Souvenirs de gamers frustrés N°20 : Libero Grande sur Playstation »

  1. Pareillement… Après j’ai pu longuement jouer au mode carrière dans PES 2010, et ça propose une expérience très proche à mon avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s