Le Nintendo Scope : l’accessoire ultime de la Super Nintendo

yashide Par Yashide

Avis à tous les heureux possesseurs de Super Nintendo, je vous mets au défi ! Que celui ou celle parmi vous qui connaissait mais n’a pas rêvé et bavé devant le sujet de mon article de la semaine se dénonce ! Et quand bien même l’un ou l’une d’entre vous se dénoncerait, je ne pourrai m’empêcher de crier à la supercherie ! Non mais franchement, le Nintendo Scope, c’est tout simplement l’accessoire ultime. Oubliez les Power Glove, Zapper et autres ROB le robot de la NES, la nouvelle trouvaille de chez Nintendo est tout simplement un impressionnant et imposant… Bazooka.

nintendo_scope_boite

Sorti sous nos latitudes courant 1994, c’est peu dire que le Nintendo Scope a été un sujet de discussion phare pendant des mois après que mes amis possesseurs de Super NES et moi-même aient découvert la bête dans les pages des magazines. N’ayant pas les moyens de me l’offrir, j’ai malheureusement du me résoudre à attendre le Noël suivant pour mettre la main dessus. Ou plutôt devrais-je dire LES mains vu la taille de l’engin !

Avant d’aller plus loin, je voudrais confesser mon extrême frustration à écrire cet article ! Et pour cause, c’est le premier depuis les débuts du blog pour lequel je ne peux pas me replonger réellement dans le jeu (que ce soit sur support d’origine ou en émulation) pour non seulement faire mes propres screenshots mais également pour me remettre dans le jus de l’époque. N’ayant plus de TV cathodique depuis que la mienne m’a lâchement claqué entre les doigts, impossible de redonner une seconde vie à mon Nintendo Scope…

nintendo_scope_game

Mais revenons à ce 25 décembre 1994… Bazooka déballé et assemblé, capteur posé sur la télé, 6 piles insérées dans le compartiment dédié, et c’est parti pour le show ! Le Nintendo Scope était pour cela accompagné d’une cartouche simplement nommée Nintendo Scope 6, car contenant non pas un mais 6 jeux pour profiter des possibilités offertes et découvrir l’accessoire. Enfin quand je dis 6 jeux, c’est plus qu’exagéré car ce sont plutôt 6 mini-jeux auxquels nous avons droit. Une démo plutôt qu’un vrai jeu en quelque sorte.

nintendo_scope_menu

Ils sont séparés en 2 catégories. La première, plus axée « réflexion » se nomme Blastris et contient les jeux suivants :

nintendo_scope_blastris_a

Blastris A : un Tetris-like horizontal avec des formes de blocs qui progressent vers la droite de l’écran. On ne peut pas déplacer les pièces, seulement tirer dessus pour casser des éléments et ainsi les modeler à notre convenance afin que tout le bazar s’emboîte parfaitement.

nintendo_scope_blastris_b

Blastris B : un second Tetris-like, mais vertical cette fois. Les blocs sont ici « unitaires » et ont des faces de différentes couleurs. Le but étant d’aligner des faces de la même couleur, on tire sur les blocs pour les faire pivoter et passer de l’une à l’autre.

nintendo_scope_mole_patrol

Mole Patrol : tout simplement un « tape taupe », avec des aliens en lieu et place des habituels mammifères hémophiles, et bien sur le bazooka remplace le marteau. Si vous voulez mon opinion, c’est un brin radical comme méthode :p

La 2ème catégorie est quant à elle plus orientée action / gueguerre avec les jeux suivants :

nintendo_scope_intercept

Intercept : le nom est parfaitement explicite. Le but est d’intercepter des missiles de différentes tailles et vitesse qui traversent l’écran de droite à gauche à l’écran. J’ai toujours été particulièrement nul à ce jeu, car il fallait tirer un peu en avant des missiles afin de prendre en compte leur éloignement, ce que je n’arrivais absolument pas à faire de manière régulière.

nintendo_scope_confront

Engage : en exagérant un chouïa, on peut le décrire comme « simulation de combat aérien » où l’on doit, évidemment, abattre des avions.

nintendo_scope_engage

Confront : enfin, ce dernier jeu est un Space Invaders-like en 3D avec des ET qui foncent vers l’écran et qu’il faut canarder.

La relative simplicité des jeux et leur manque de diversité aurait certes pu me refroidir rapidement tant je m’attendais à une expérience plus poussée, mais c’est au contraire ce qui a fait du Nintendo Scope l’accessoire familial par excellence ! La curiosité et les mécaniques très accessibles ont bientôt fait leur effet : tout le monde dans la famille voulait s’y essayer. Que ce soit mon père, ma sœur ou même ma mère, tout le monde y allait de sa petite partie, ayant chacun ses préférences en termes de mini-jeu. La course au high score (puisque c’était là l’unique challenge) était lancée !

nintendo_scope_blastris

Bon… Je vous avouerai que je n’étais clairement pas le meilleur, je n’ai jamais été particulièrement habile de mes mains et ai toujours eu une certaine tendance à trembler donc pas facile de viser les cibles correctement ! D’ailleurs je galérais pas mal lorsque je jouais tout seul puisqu’il fallait calibrer le Nintendo Scope au lancement de la cartouche. Je devais m’y reprendre à plusieurs fois pour viser juste et pouvoir ainsi démarrer ma partie.

nintendo_scope_lazerblazer

Malheureusement, comme c’est souvent le cas pour ce genre de curiosité, malgré la hype des débuts, la lassitude est vite arrivée et une fois les vacances de Noël terminées, le Nintendo Scope a été rangé dans sa boîte au fond d’un placard, dont il ne ressortait que les rares fois où copain voulait absolument le tester. Très peu d’autres jeux ont ensuite été pensés (ou juste compatibles) pour cet accessoire. D’ailleurs, pour dire à quel point il est tombé aux oubliettes pour moi, je n’avais connaissance que d’un seul de ces rares titres, que je n’ai jamais acheté, Yoshi’s Safari.

yoshi_safari

L’impression que j’en garde n’est pas réellement une déception car j’ai passé de bons moments dessus en famille, mais juste une expérience un peu fade en comparaison de l’attente que j’en avais. Au final, j’aurais passé plus de temps à fantasmer sur le Nintendo Scope 6 avec mes copains qu’à y jouer, mais je ne pouvais pas manquer l’occasion de parler de cet accessoire mythique de la Super Nintendo !

noel_nintendo_scope

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le Nintendo Scope : l’accessoire ultime de la Super Nintendo »

  1. Moi je l’ai testé chez un collège « bourgeois » (punaise le noël du tonton millionnaire du ouf qu’il a eu : 2 snes avec 2 bazokas + le … – ne rigolez pas – le C-DI de philips avec Zelda !) Et faut dire que mise à part l’aspect de l’objet, le manque de précision et le manque de profondeur du jeu (ben opui pas un zelda 🙂 ) m’ont refroidi. En tout cas, on voir que Nintendo n’avait jamais abandonné son identité lié aux jouets, et la wii et les Amiibo en sont encore la preuve !

  2. J’ai longtemps cru que le mien était mort (j’avais longtemps laissé des piles dedans qui ont coulé) avant de lire quelquepart qu’il faut brancher le récepteur dans le port manette 2 …

    Le pack snes + scope 6 était ma première vraie console à moi (je squattais la megadrive jap de ma soeur et la nes de mon frère avant), reçu lors d’un cadeau de noel à mes 8 ans, ma mère avait caché le carton entier dans un congélateur (en panne, débranché, rassures toi).

    Au final j’y jouais assez peu, les jeux avec les robots qui te tirent dessus me terrifiaient (on sentait bien l’impact et l’écran tremblait) mais mes frères arrêtaient pas de me le piquer.

    Plus tard j’ai choppé Yoshi’s Safari en brocante pour 40 francs, et celui là il est excellent, y’a tout le bestiaire mario, la musique bien dans le ton, très coloré, plein de boss et le jeu est relativement abordable en terme de difficultés.

    J’ai aussi « Lamborghini challenge » mais j’ai jamais pigé grand chose, on peut conduire en tirant avec le bazooka (!?) ou bien tirer pendant que le joueur 1 conduit à la manette.

    Il y en a d’autres comme Battle Clash ou Bazooka Blitzkrieg mais j’ai jamais mis la main dessus et en émulation à la souris c’est vraiment pas la même sensation.

    J’ai ressorti et rebranché le bazar y’a 2 semaines pour faire découvrir à ma chérie (les autres semaines on a essayé la souris sur mario paint, la visual memory de la dreamcast et les zappers nes et master system :D) et c’est Yoshi’s Safari qui a été le plus apprécié encore une fois :D.

    • Tu me fais regretter de ne jamais avoir eu Yoshi ! Alors sinon Lamborghini challenge j’étais pas du tout au courant, ils devaient être sous substances illicites pour imaginer ce concept 😮

  3. Sur megadrive il y a eu un équivalent moins médiatisé : le menacer – jamais vu ni testé… avec la wii en 2007 Nintendo va réinventer les jeux de tirs et de visée et vraiment redonner du souffle aux mini jeux familiaux ! Les portages des « house of the dead » sont plutôt pas mal d’ailleurs… ils manquent un peu de précision cependant.

  4. Ce Nintendo Scope vendait effectivement du rêve (et pas qu’un peu!) sur les pubs des magazines mais une fois qu’on avait mis la main dessus, on a vite déchanté à l’époque. Pas un jeu n’arrivait à la cheville de ce qu’on avait avec un « simple » pistolet pour console 8 bits, que ce soit en terme de précision ou de fun…
    Et puis qu’est-ce que c’était encombrant!
    Au moins avec le menacer, on pouvait jouer à Terminator 2 the arcade game!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s