Rendez-vous sur la Planète Magique !

yuuyakun par YuuyaKun

Qu’est ce que Planète Magique ?

logo planète m

Ce lieu, certainement inconnu pour la plupart d’entre vous, fait partie du cercle des parcs français abandonnés et disparus. Enfant, j’avais entendu parler d’un parc d’attraction intérieur, dans Paris intra-muros, mais les années passant et ne voyant aucune publicité ou mention de celui-ci j’ai fini par croire qu’il n’était qu’imaginaire, un fantasme de gamin.
Ce n’est qu’au détour d’une page d’un magazine (Animeland) sorti en 2003 que son existence fut confirmée et ma santé mentale sauvée.

Ouvert en décembre 1989, Planète Magique, imaginée par Jean Chalopin, est un parc d’attraction occupant les 1 100m² du théâtre de la Gaieté Lyrique. Cette planète dont vous êtes le héros est truffée de références au monde des dessins animés de notre enfance (Les Mystérieuses Cités d’Or, Inspecteur Gadget, Jayce et les Conquérants de la Lumière…) rencontrées au gré d’attractions interactives et innovantes.

Du rêve à la décadence

C’est en 1985 que débute la folle histoire de Planète Magique en germant dans l’esprit de Jean Chalopin alors producteur à la tête de la société DIC. Son idée : offrir aux enfants le premier grand parc de divertissement au cœur de Paris dans lequel ils ne seront pas de simples visiteurs mais acteurs. En somme l’idée était plus ou moins de mettre en place une salle d’arcade éducative grandeur nature.

tableau planète m

Débutés en 1987, les travaux s’élevant à 220 millions de Francs n’étaient pas encore terminés lors de l’ouverture du parc au public le 19 décembre 1989. Le parc fermera ses portes une première fois 12 jours plus tard.
65 millions de Francs plus tard et des travaux supplémentaires et la planète rouvrit ses portes en novembre 1990 pour les fermer définitivement le 30 mai 1991.
L’univers magique, figé dans le temps, fut détruit au cours de l’année 2004 pour laisser place à un centre culturel dédié aux arts numérique.

Mais qu’abritait donc cette planète mystérieuse ?

Scénarisée par Jean Chalopin et Bernard Deyries, elle devait à l’origine s’inspirer des grandes productions DIC mais ayant vendu les droits de sa société de production en 1987, Monsieur Chalopin dût revoir ses plans.
Divisée en 6 niveaux, Planète Magique reservait à ses visiteurs un voyage dans le futur à coup de navette spatiale, d’écran tactile, de sceptre laser à travers ses attractions, spectacles, restaurants et boutiques.

Les attractions

La navette : Embarquez pour un voyage intergalactique ! Ce vaisseau vous transporte de l’entrée du parc au niveau 6 en 14 secondes sur une rampe de lancement située sur un axe à 45°

Apesantaria : Vous vous sentez l’âme d’un cosmonaute ? Venez effectuer des réparations dans la station spatiale STYX 4. Sur un rail situé autour de l’axe quasi vertical de la navette vous dirigez une nacelle en apesanteur grâce à un joystick. Un clavier situé dans la nacelle vous permet de participer des jeux interactifs.

Talisman : A vos armes et venez libérer, avec l’aide de la Fée Vivianne, les Chevaliers de la Lumière prisonniers du Prince Noir ! Dans cet ancêtre de Laser Quest, vous frayez votre chemin muni d’un casque, d’une arbalète (pour les guerriers) ou d’un sceptre (pour les magiciens) au travers de 8 salles où les ennemis (des androïdes infrarouge) tentent de vous barrer la route.

Voyage dans le temps : suite à une avarie de matériel digne de la RATP vous êtes coincés dans les couloirs du temps, votre seul salut : réussir l’épreuve qui va vous être imposée ! Après vous être embarqué dans la machine à remonter le temps, cette dernière vous dépose dans l’une des 8 époques disponibles. Les portes s’ouvrent, vous pénétrez dans un décor d’époque et la machine repart aussitôt, vous laissant seul et coincé. A vous maintenant de répondre à l’énigme de Barbe Noire, du Zeppelin, de Léonard de Vinci, de Mars, du voyage au centre de la terre, de Valmy, de l’Egypte des Pharaons ou encore de la Grèce Antique.

Ouragan : vous êtes invités chez le Professeur Hurricane, certainement un cousin de Doc… Prêt à vous prendre pour Marty McFly ? Première madhouse de France, cette invention du Professeur Hurricane vous embarque dans une simulation d’ouragan, les murs tremblent, la maison s’envole et fait des tours complets sur elle-même. Vous vous retrouvez les pieds au plafond et la tête au plancher.

Cité d’Or : vous avez toujours rêvé d’être Indiana Jones ? C’est le moment de tenter votre chance en partant à la recherche du trésor des Incas. Chapeau et besace d’explorateur en place vous vous lancez dans l’exploration de 7 salles comprenant chacune 7 énigmes que vous devez résoudre pour atteindre le trésor. L’intérêt de cette attraction : interagir avec l’environnement composé de murs coulissants, parois mouvantes, constructions pivotantes et dalles se dérobant sous vos pieds.

Les restaurants

El Gringo : avec vue panoramique sur la Tour Eiffel, ce lieu de restauration est situé dans un village pré-Colombien, proche de l’attraction Cité d’Or. Vous y retrouverez le cockpit du Grand Condor.

Mirage Electron : d’inspiration industrio-futuriste (à l’image du Discoveryland de Disneyland Paris) ce restaurant vous permet de commander vos menus via des écrans tactiles présents à chaque table.

Pour de plus amples présentations et précisions concernant Planète magique, je vous conseille de jeter un oeil sur cet excellent site, très complet.

Cette planète semblait prometteuse et ses attractions inédites pour l’époque auraient du attirer les foules. Alors pourquoi ces fermetures à répétition suivie d’une faillite ?

Ébauche d’explications

Le problème numéro un est d’ordre technique et technologique. En effet l’informatique limitée à l’époque ne permettait pas de gérer, de manière fiable, l’ensemble des attractions et certaines semblent même n’avoir jamais fonctionné.

Par manque de temps et de moyen certaines parties des décors et des éléments de sécurité n’ont pas été finalisées dans la plupart des lieux.

Toutes ces erreurs de conception rendant le parc dangereux et non exploitable à 100% de ses capacités, conjuguées à l’arrivée d’importants concurrents (Euro Disney et le Parc Astérix notamment) ont conduit à la fermeture définitive du parc après 7 mois d’exploitation.

Pour une visite express light-on du parc par l’architecte suivez ce lien, je ne suis pas parvenue à intégrer les vidéos de l’INA : histoire de la Gaieté Lyrique – Planète magique 

Sources :

http://planetemagique.free.fr
http://planetemagique.gaitelyrique.com
http://hehe.org.free.fr
http://www.parcspassion.org
http://www.ameworld.net
http://www.ina.fr

– YuuyaKun – https://twitter.com/yuuya_kun

Publicités

2 réflexions au sujet de « Rendez-vous sur la Planète Magique ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s