Euro Disney, 12 avril 1992, 9h01

yuuyakun par YuuyaKun

Nouvel article spécial parc d’attraction mais cette fois nous allons parler d’un parc qui n’a pas disparu et qui fête même ses 25 ans cette année : Disneyland !

Oh que je suis joie de partager avec vous mes souvenirs de ma première visite et surtout de vous faire découvrir ou redécouvrir les secrets de sa construction…

Le début de l’Aventure européenne

L’histoire du débarquement de la souris américaine débute en 1984 dans les bureaux de la Walt Disney Company. Tokyo Disneyland est achevé depuis peu et les successeurs du grand Walt pensent déjà à s’implanter en Europe. Plusieurs pays sont envisagés, notamment la France et l’Espagne.
L’Etat français sentant le gros poisson arriver sort le grand jeu des avantages économiques, des milliers d’hectares vierges à quelques kilomètres de Paris… Le 24 mars 1987 un accord définitif est signé par Jacques Chirac.
Le chantier peut enfin commencer ! Lire la suite

Publicités

La fièvre Pokémon, Part 2

yuuyakun par YuuyaKun

Comme promis me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour !

teamrocket

Peu de temps après mes premiers émois de Pokéfan sur Game Boy, j’ai eu la joie de découvrir ces petites bestioles en couleur et en 3D grâce à la Nintendo 64, sortie en 1997 dans notre douce contrée, avec les fameux titres Pokémon Stadium et Pokémon Snap !

Lire la suite

La fièvre Pokémon

yuuyakun par YuuyaKun

Et oui, aujourd’hui on s’attaque à du lourd, du cultissime : la franchise Pokémon !

English_Pokémon_logo.svg

A quoi bon un énième article sur un sujet qu’on a pu voir traiter partout et sur tous les tons ? Simplement pour le plaisir de me remémorer mon premier coup de foudre (d’ailleurs j’aimerai beaucoup savoir comment vous, fans de la première génération, êtes tombés sous le charme de ces 151 bestioles)

La pokémania m’a été transmise tout à fait par hasard, d’abord par le biais de l’anime.
Un jour de cours de math en 6ème (courant 98 ou 99 ?!) une copine me parle de son petit frère qui regarde un dessin animé un peu débile avec des animaux très moches portant des noms du style « bulle-bizarre » ou « drag au feu » (non je vous assure elle n’avait vraiment rien contre les drag queen :D)
Ouais un truc de gamin que j’lui dis… (Dorothée c’était fini je n’étais plus du tout à la page niveau dessin animé)
Sauf que voilà un jour de maladie je suis tombée sur la fameuse série. Lire la suite

Golden Sun sur Game Boy Advance

yuuyakun par YuuyaKun

Du mystère, de la magie, de l’alchimie et des civilisations disparues, le tout dans un univers médiévalo-fantastique. De bons ingrédients pour un RPG digne de ce nom vous ne trouvez pas ?

Certes ce ne sont pas des éléments innovants en la matière, et pourtant Camelot a tapé fort en 2001 (février 2002 sous nos latitudes) avec son Golden Sun sorti sur la toute jeune Game Boy Advance de Nintendo.

golden sun box

Lire la suite

Lady Oscar, une romance culte

yuuyakun par YuuyaKun

Flashback dans la France des années 80, ou devrais-je dire dans la France des années 1780… Prémices de La Révolution qui renversera d’ici quelques mois la Royauté.
Ici nous rencontrerons Oscar François de Jarjayes, Commandant de la Garde Royale, plus connu(e) par les petits téléspectateurs de Récré A2 sous le nom de : Lady Oscar !

Lire la suite

Bienvenue à Mirapolis !

yuuyakun par YuuyaKun

Logo_Mirapolis

Bienvenue à Mirapolis,
Entrez, entrez petits et grands,
Laissez les mineries en coulisse

Chantait notre cher Carlos, parrain de ce parc qui fait malheureusement aujourd’hui partie de la liste des parcs disparus, comme son homologue Planète Magique.

Mais commençons par le commencement…

Mirapolis, premier grand parc d’attraction français a ouvert ses portes le 20 mai 1987, inauguré par le 1er ministre d’alors Jacques Chirac, à Courdimanche (proche de la ville de Cergy Pontoise) pour les fermer définitivement le 20 octobre 1991.
Ce projet, démesuré pour l’époque, fut développé autour d’un thème bien de chez nous : les contes et fables de France. Eparpillées sur 47 hectares, les 29 attractions présentes lors de l’ouverture étaient, à l’instar des parcs de Walt, regroupées en zones thématiques pouvant être parcourues via un petit train d’une capacité d’environ 100 personnes.

gargantua Lire la suite

La Game Gear, la portable improbable (Partie 2)

yuuyakun par YuuyaKun

Dans mon précédent article j’avais abordé le cas des jeux Game Gear, assez peu nombreux, pas toujours bien portés et qui finalement se sont vite éclipsés pour laisser place, grâce à l’adaptateur magique, au jeux Master System 2 (oui vous savez la petite soeur de la Master System, la mienne incluait d’office le jeux Alex Kidd)

SMSII3

Et pour cause, la gamme déjà plus conséquente des jeux Master System propose plus d’un titre mettant en scène les héros de mon enfance et je ne peux évidemment que commencer par l’univers qui m’est le plus cher : Disney. Lire la suite

La Game Gear, la portable improbable

yuuyakun par YuuyaKun

Les années 1990, Sega et Nintendo firmes dominantes du marché vidéo-ludique, guerre des consoles portables suite au carton de la Game Boy…. Ca y est vous resituez le schmilblick ?

nintendovssega

Oui oui je sais, c’est difficile de se souvenir qu’un jour SEGA fut l’un des leaders du marché en brillant grâce à la Mega Drive (aka Genesis aux USA). C’est d’ailleurs le succès de cette dernière qui l’a poussé à l’attaque de la console portable de nintendo, la grande et fabuleuse Game Boy.

Sortie en 1991 sous nos latitudes (pour moi 1992, offerte à mon anniversaire pile poil après une classe verte poney club de laquelle j’avais bien cru ne jamais revenir, une semaine sans ses parents c’est long à 6 ans… En plus la bouffe était dégueu et il fallait prendre sa douche tout seul dans les douches communes avec les gars de la classe qui s’amusaient à courir à poil dans les couloirs, j’en suis encore traumatisée à l’heure où je vous en parle.. Bref…) la Game Gear avait tout pour plaire, une résolution de ouf 8bits avec un écran couleur rétro éclairé, oui madame plus avancée que la Game Boy voire même que la Game Boy ADVANCE.

gamegear

Lire la suite

Lucile amour et rock’n’roll

yuuyakun par YuuyaKun

Avez-vous déjà rêvé d’avoir un gros chat roux parlant et ne mangeant que des crêpes ?

giuliano

Et bien c’est que vous avez eu l’occasion de visionner cet anime, icône des années 80 : Lucile amour et rock’n roll (ou embrasse-moi Lucile)

kiss-me-Licia1

Les souvenirs sont encore vagues ? laissez moi vous rafraîchir un peu la mémoire.

Lucile est une jeune fille, niaise et maladroite, qui travaille dans le restaurant de son père plutôt vieux jeux et casse pied M. DURONCHON (rassurez-moi, vous aussi vous aviez l’impression qu’il était Italien avec sa coupe et sa moustache ?). Cette dernière suit également des cours du soir à la faculté où elle rencontrera Matthias, sex symbol du rock’n roll et frère du petit pot de colle Benjamin toujours accompagné de son gros matou Roméo. Lire la suite

Spécial St Valentin : Les Dating Sim

yuuyakun par YuuyaKun

Parler de dating sim le jour de la St Valentin peut paraitre d’un goût douteux quand on connait la teneur de ces jeux.
Pour les rares personnes n’ayant pas encore entendu parler de cette catégorie vidéoludique, je me permets d’esquisser une définition aussi simpliste que le principe de ces jeux : les dating simulation, de leur nom complet, sont des jeux principalement édités au pays du soleil levant dans lesquels votre unique but est de draguer tout ce qui bouge pour ne pas finir le reste de votre vie de lycéen/lycéenne seul(e). (A savoir qu’il existe des dating sim basés sur des animes à succès)

lovenotincluded

Lire la suite

Rendez-vous sur la Planète Magique !

yuuyakun par YuuyaKun

Qu’est ce que Planète Magique ?

logo planète m

Ce lieu, certainement inconnu pour la plupart d’entre vous, fait partie du cercle des parcs français abandonnés et disparus. Enfant, j’avais entendu parler d’un parc d’attraction intérieur, dans Paris intra-muros, mais les années passant et ne voyant aucune publicité ou mention de celui-ci j’ai fini par croire qu’il n’était qu’imaginaire, un fantasme de gamin.
Ce n’est qu’au détour d’une page d’un magazine (Animeland) sorti en 2003 que son existence fut confirmée et ma santé mentale sauvée.

Ouvert en décembre 1989, Planète Magique, imaginée par Jean Chalopin, est un parc d’attraction occupant les 1 100m² du théâtre de la Gaieté Lyrique. Cette planète dont vous êtes le héros est truffée de références au monde des dessins animés de notre enfance (Les Mystérieuses Cités d’Or, Inspecteur Gadget, Jayce et les Conquérants de la Lumière…) rencontrées au gré d’attractions interactives et innovantes. Lire la suite

Noël chez YuuyaKun

yuuyakun par YuuyaKun

Noël, période de l’année et fête favorite !

J’aime les illuminations, les marchés de Noël, les magasins remplis de décos qui donnent une certaine chaleur au bitume de la ville et à la foule pressée.

noelillumination

Je me souviens des préparatifs du réveillon et de Noël à la maison, c’étaient bien les seuls jours où nous ne rechignions pas à mettre la table et à aider notre mère aux fourneaux en tartinant généreusement les toasts de beurre et de saumon. Lire la suite

Enfin ! Une Super Nintendo !

yuuyakun par YuuyaKun

Peu de temps après l’arrivée de ma chère PC Engine CoreGrafx, une petite nouvelle fit son entrée dans notre maisonnée : la Super NES.

Snes

Je ne rentrerai pas en détail sur l’histoire et les performances de la bête puisque beaucoup d’entre vous ont également eu l’honneur d’y jouer et de tâter la chose, mais je reviendrai plutôt sur mon expérience du « enfin une Nintendo rien que pour moi ! »

get_backers01

Pourquoi rien que pour moi ? Alors non, mes parents ne me l’ont pas offert, son arrivée est due à une pulsion d’acheteur compulsif comme pouvait en avoir de temps à autre mon frère (je ne compte même pas le nombre d’Amstrad et d’Amiga qui ont fait des séjours de plus ou moins longues durées à la maison)
J’ai été la principale bénéficiaire de cet achat pour la simple et bonne raison qu‘étant gravement malade à l’époque j’avais pour interdiction formelle de sortir. Il fallait bien que j’occupe mes journées pendant que d’autres avait la chance d’aller à l’école, lieu où je ne retournerai pas avant mes 5 ans 1/2 (on entrevoit encore les dégâts de cette désociabilisation aujourd’hui !) Lire la suite

This is Halloween, Halloween ! Mystères et l’Exorciste

yuuyakun par YuuyaKun

Tout le monde aura reconnu que mon titre est tiré du célèbre film l’Etrange Noel de Monsieur Jack de Tim Burton (comment ça non ?), excellent film d’animation qui combine mes deux fêtes préférées : Noël et Halloween.

nightmarebc

Contrairement à Yashide que je tanne effectivement tous les ans, j’ai un très bon rapport avec cette fête pour la simple et bonne raison que je suis fana des univers glauques/romantico-gothiques et des créatures de la nuiiiit (vampires, loups-garous, sorcières…). Et pour tout vous avouer, étant enfant, au palmarès de mes films favoris se trouvaient (et se trouvent toujours) Dracula de Francis Ford Coppola et Entretien avec un Vampire (et le premier qui me parle de Twilight se prend une gousse d’ail in the ass, et ça pique!). Lire la suite

Mon nom c’est Jem !

yuuyakun par YuuyaKun

Dans la continuité de nos articles sur les animés des années 80, nous allons aborder aujourd’hui un de mes grands classiques : Jem et les Hologrammes.


Créée en 1985 par Hasbro afin de promouvoir sa nouvelle ligne de poupées visant à concurrencer la fameuse Barbie, ce dessin animé met en scène la Hannah Montana des années 80, Jerrica Benton (aka Jem) et sa fratrie qui se transforment du jour au lendemain en grandes prêtresses du Rock. Lire la suite

NES : la console presque familiale

yuuyakun Par YuuyaKun

La NES, console resserrant les liens familiaux autour de l’écran cathodique ?

Disons que cette hypothèse aurait pu être probable dans une famille ne comptant pas ma soeur et moi. Non, chez nous la NES resserre plutôt les mains autour des cous et favorise le crêpage de couettes.

D’ailleurs je suis bien certaine que nous n’étions pas les seules et que cette fameuse publicité (ci-après) est bel et bien mensongère !

pub_nes

Lire la suite

Le NEC plus ultra : PC Engine CoreGrafx

yuuyakun Par YuuyaKun

Premier article, premiers souvenirs de jeux vidéo en solo…

Coregrafx

Nous sommes en 1990 ou 91, ne chipotons pas, et à la maison des enfants se battent joyeusement (ou pas) afin de déclarer le vainqueur possesseur officiel du pad 1 de la NES. CE PAD donnant la possibilité de diriger Mario (et pas Luigi le nul que je perds tout le temps avec d’abord !) dans Super Mario Bros.
A l’époque, j’avais 4 ans et mes chances de gagner ce privilège étaient bien minces face à ma sœur de 10 ans et mon frère de 16 ans (mais nous en reparlerons dans un autre article).

C’est cependant ce dernier qui, en rapportant un jour la PC-Engine CoreGrafx de notre salle d’arcade/Boutique de Jeux Vidéo/Presse/loueur de VHS, mit fin à cette terrible malédiction ! Lire la suite