DUNE & son univers : Les Livres et le Cinéma (partie 1)

melkiok Par Melkiok

Bonjour à tous,

Aujourd’hui il est question d’une des plus grandes sagas de science fiction qui existe. Saga est d’ailleurs encore un mot trop faible puisque je me plais à penser qu’il pourrait s’agir d’un monde voir d’une réalité parallèle tellement l’auteur à su fabriquer une mythologie crédible autour de ses personnages et de son univers.

dune_by_bigoldtoe-d34c6vm

Bon trêve de blabla et fin du suspense je vais bien sûr vous parler de DUNE.

Tout d’abord un petit mot sur l’auteur, ce cher Frank Herbert qui l’air de rien apportera indiscutablement  une pierre à l’édifice de la SF dans sa forme la plus pure.

Quelques publications modestes de nouvelles à connotation SF dans les années 50.
Une accession au métier de psychanalyste.
Un trip dans l’Oregon pour produire un article sur l’avancée des dunes de sable.

Mine de rien la conjonction des 3 étapes de sa vie va aboutir à la maturation du premier Tome de sa saga fleuve : Dune.

Et pourtant si aujourd’hui il ne souffre d’aucun débat pour affirmer que c’est une oeuvre majeure, à l’époque ce fut autrement plus compliqué.
D’une part car l’accouchement du premier tome s’est fait au bout de 6 longues années mais surtout parce que le pauvre Frankie s’est pris 20 refus en pleine poire avant de daigner éveiller l’intérêt d’un éditeur.

Mais au fait de quoi s’agit-il ? Résumer une oeuvre aussi bouillonnante de thèmes en quelques mots n’est pas chose aisée mais pour faire court je qualifierai cette saga comme un space-opera écologiste philosophico-religieux aux dimensions galactiques insondables. Bon ok dit comme ça, ça peut effrayer mais il n’en est rien tant le tout est raconté avec une fluidité virtuose.

frankherbert

Et puis la force indéniable de ce récit au-delà du souffle épique qui s’en dégage est surtout que l’auteur semble conter des événements s’étant réellement déroulés tant la profusion de détails encyclopédiques apporte une crédibilité dans la description des mondes et des civilisations dépeints.

J’ai des scrupules à vous faire le pitch du Tome 1 tant cela va être réducteur mais bon allez :

En 10091, pour se débarrasser du Duc Léto Atréides, de plus en plus populaire parmi les Grandes Familles, l’Empereur Padishah Shaddam IV (Je trouve que ce nom a vraiment trop la classe) lui offre la gérance de la planète Arrakis, ou Dune pour les intimes.

Dune est une planète stratégique : elle est la seule source de l’Épice, substance rare qui augmente la durée de vie, et permet le voyage dans les confins de l’espace (les mecs d’InterStellar en auraient bien eu besoin).

Mais sur ce monde désolé, loin de chez eux, les Atréides seront une proie facile : le sinistre baron Harkonnen, avec qui l’Empereur s’est ligué en secret, va décimer la lignée Atréides, bien trop gênante. Paul, héritier et seul survivant du massacre, apprivoisera cette planète désertique en apparence hostile et se retrouvera au cœur d’un affrontement dont l’issue bouleversera la destinée de l’empire humain

Voila il s’agit vraiment de l’histoire par le petit bout de la lorgnette qui donne un maigre aperçu de l’ampleur de l’intrigue qui va secouer sur des dizaines de millénaires la planète Dune, lieu de confluence de cette tragédie grecque du futur.

L’écriture s’étalera sur près de 20 ans avec 6 volumes et un succès jamais démenti même si les puristes clament haut et fort que le cœur du cycle se trouve dans les 2 premiers volumes, j’ai pour ma part fortement apprécié la lecture des autres tomes et j’étais ravi de prolonger un peu plus mon immersion de cette saga.

Dune saga

Forcément l’univers et la mythologie mis en place par Frank Herbert vont attiser la convoitise et l’esprit vénal de plus d’un marketeux. C’est ainsi que le projet d’un film basé sur cette licence germe en 1975 dans l’esprit du réalisateur franco-chilien Alejandro Jodorowsky.
Mais alors là mes bons amis on est loin d’un long fleuve tranquille. En effet alors que les méninges de grands artistes tels que H.R Giger ou encore Moebius turbinent à fond sur des dessins préparatoires hallucinants dépeignant leurs interprétations toutes personnelles de l’univers de Dune, l’ami Jodo est à pied d’oeuvre pour concevoir son impossible adaptation.

JORO

Ses précédentes réalisations, des bons gros délires ésotériques faisant fureur auprès des étudiants adeptes de la fumette en disent long sur la tonalité qu’il va souhaiter donner à l’oeuvre.
Quand on lit le genre de déclaration qu’il fait à propos du film
 » Je voulais faire un film qui donnerait aux gens qui prenaient du LSD à cette époque les mêmes hallucinations mais sans prendre de drogue. Je voulais fabriquer les effets du LSD « , on comprend aisément pourquoi celui-ci va aller droit dans le mur.

Salvador Dali, Orson Welles, Alain Delon ou encore Mick Jagger au casting, Pink Floyd pour la BO et une durée souhaitée de 12h…
Oui le monsieur savait fédérer mais cette folie des grandeurs aura raison des studios les plus téméraires. 15 millions de dollars c’est bien trop pour un script aussi ambigu & métaphysique, NEXT allez Monsieur merci on vous écrira.

Par la suite Lynch s’est frotté à ce sacerdoce cinématographique pour un résultat plus que mitigé (avec pourtant un scénario écrit par Frank Herbert lui même), un film bicéphale tiraillé entres ellipses grossières de pans entiers de l’histoire et scènes d’actions au rabais pour tenter d’attirer un public fan de blockbusters.

Bien sûr le milieu du cinéma ne fut pas le seul à tirer partie de cette épopée au lore si mystiquement fédérateur. On voulait se perdre dans ces contrées d’épices si foisonnantes et charismatiques via le prisme du ludisme !

dunefrenchcont

Un jeu de société fit son apparition alors en 1979 exploitant de façon maligne l’univers. Ce jeu de stratégie eut une grande renommée parmi les fanas à l’époque et est très recherché (en rupture depuis des années à mon grand malheur).

Mais qu’en est-il des jeux-vidéo ? Une telle oeuvre doit forcément titiller les velléités de nos chers programmeurs geeks de l’époque non ?

Dune 04

Et comment ! On va voir que bien vite un certain Philippe Ulrich va tout faire (et c’est peu de le dire !) pour transposer Dune sur micro ordinateur. Nous verrons ce récit à suspense à l’issue heureuse dans le prochain article 🙂

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

Publicités

7 réflexions au sujet de « DUNE & son univers : Les Livres et le Cinéma (partie 1) »

  1. Yeah vivement l’article sur le jeu, qui est pour moi dans le top 10 des jeux les plus importants de tous les temps ! Par contre je ne suis pas certain que Dune de Jodorowski aurait été si mauvais, même si je suis assez d’accord avec ton point de vue sur ces mouvements cinématographiques étranges et dignes des midnight movies…

    • Tout a fait d’accord sur l’importance majeure de ce cher Dune from Cryo ! Je vais peaufiner l’article du jeu pour lui rendre hommage comme il se doit
      Pour Jodo fun fact il n’a jamais lu le livre 🤔😅

      • Ah ça c’est un numéro le Jodo… Je sais qu’il ne l’a pas lu avant de se lancer dans le projet, et a dit ne l’avoir lu qu’après coup, mais va savoir si il l’a fait… !

  2. à noter également une mini-série de 3 épisodes d’1h30 si mes souvenirs sont exacts,
    fin des 90’s début des 00’s, je ne me souvient plus exactement.
    dans mes souvenirs, très fidèles à l’œuvre originale, graphiquement intéressante et finalement donc plutôt honnête en définitive.

  3. As-tu vu le film Jodorowsky’s Dune sorti l’année dernière? Rien que le trailer donne vraiment envie et fait rêver!
    http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19559627&cfilm=220938.html

    Je te trouve un peu dur avec le Dune de Lynch, si la version TV (inédite en France je crois) a pris cher sur pas mal d’aspects, la version ciné n’est pas si mal et arrive à poser une ambiance. Il est loin d’être parfait mais ce n’est pas une chose infâme non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s