Mon Top de la presse Gaming 90s

melkiok Par Melkiok

Mes amis l’heure est grave

En effet si à l’époque dans les cours de récré il y avait les fameux clans pro Sega et pro Nintendo, d’autres s’affrontaient sur un sujet encore plus délicat : Joypad ou Console +, Joystick ou Generation 4 ?

Au delà du débat du meilleur magazine de jeux video qui je pense déchaînera encore et toujours les passions les plus enflammées j’aimerais vous proposer mon top personnel des numéros que j’ai le plus adoré parcourir à l’époque au point d’en connaitre chaque tournure de phrase, chaque screenshot, chaque légende de photos ainsi que chaque note de tests.

Voici donc un top sans ordre particulier mais qui recueil je pense toute la quintessence de l’excitation et la rêverie que j’ai pu ressentir lors de cette période bénie de l’Age d’or de la presse JV !

Console + Numéro HS 001 – Août 1995 : La Guerre des Consoles !

Consoles + HS 01 La guerre des consoles 32 bits - Page 001 (août - sept. 1995)

Comme j’ai pu le mentionner ici l’ère 32 bits fut pour moi le temps de toutes les envies et je guettais chaque source de news avec avidité.
La promesse de l’arcade à la maison, les screenshots irréels de beauté…bref on avait jamais assez de matière pour projeter ses rêves de gaming les plus fou. Je ne regardais pas à la dépense (ou plutôt mes parents ahah) pour m’abreuver chaque mois du trio majeur Console +, Joypad, et Player One histoire d’être à la pointe de la moindre rumeur, preview, tests sur le duo Saturn / Playstation.

Alors je peux vous dire que quand j’ai découvert en kiosque ce numéro spécial intitulé « La Guerre des Consoles » nous évoquant un face à face sans concession entre les 32 bits de Sega et Sony ni une ni deux je lâchais les 32 frs réglementaire pour en faire l’acquisition.
Ce qui était encore plus réjouissant est qu’il débarqua en pleine période creuse de la presse puisque les numéros doubles d’été nous faisait languir jusqu’en septembre pour avoir à nouveaux des news de la planète JV.

Au programme un zoum sur les specs techniques de chaque console, des accessoires et bien sur un florilège de tests des titres majeurs de lancement.
Ridge Racer, Daytona, Tekken , Virtua Fighter, Rayman, Panzer Dragoon mais aussi des outsiders tels que Deadalus, Astal ou bien Arc The Lad.


Et un comparo des plus fameux mettant face à face chaque représentant emblématique d’un genre.
Et moi qui était un pro Sega je dû me rendre à l’évidence tous les voyants penchaient du côté de la Dame en gris de chez Sony…Tekken, Ridge Racer, Rayman l’emportaient haut la main.


Au passage je me suis rayé la rétine sur les preview nous montrant les futurs Tekken 2, Mortal Kombat 3, Dragon Ball Z et Virtua Fighter Remix.

Bref un numéro mythique qui perdurera religieusement jusqu’à la mort du magazine en 2012.

Player One Numéro 022 – Juillet/Août 1992 : La révélation Street Fighter 2 !

Player One 022 - Page 001 (1992-07-08)

Les numéros d’été ont forcément eu plus d’impact dans mes souvenirs du fait que ces numéros doubles d’été nous privait de notre drogue mensuelle pour le mois d’août. Il n’était pas question d’un quelconque sevrage donc je parcourais et reparcourais les pages dans la voiture qui nous menait sur les routes des vacances.

Et avec ce numéro je découvrais le phénomène Street Fighter 2. S’étalant sur rien de moins que 8 pages
Hormis mon pauvre Yie Ar Kung Fu je n’avais pas vraiment d’expérience en la matière de versus fighting et l’on moins que l’on puisse dire c’est que la découverte fut une vraie révélation.


Chaque perso avait sa propre identité, ses coups bien spécifiques, les sprites avaient l’air dément de réalisme (« On retrouve la borne intact à la maison ») et le plaisir de jeu qui suintait de la prose de ce cher Cyril Drevet m’inocula immédiatement le virus du jeu de Baston.


Pour en rajouter une couche sur les deux dernières pages quelques clichés de la version Arcade achevèrent totalement mes globes oculaires.
Le dossier sur les portables avait également de quoi faire rêver sans parler des tests sur des hits tels que Chuck Rock, Megaman 3 ou Ninja Commando.


Et puis cet article sur Alien 3 et Batman dans la partie Ciné….Raaaaah !

Joystick Numéro 017 – Juin 1991 : La découverte de la presse PC

Joystick 017 - Page 001 (1991-06)

Alors LA les amis ceci est tout simplement la première pierre posée pour l’édification de mon addiction affective de la presse JV.
Bon je triche un peu car avant cela il y eu la période Amstrad 100% / Amstar mais c’était plutôt limité en terme de claque graphique au niveau des jeux présentés…
Je me souviens encore avoir été attiré par la couv des plus guerrières avec ce baroudeur lambda armé d’un lourd lance roquette mais plus encore par le nombre de pages.
Car au contraire des maigres pagination des revues Amstradienne (voir même 70 pour Player…) l’épaisseur conséquente induite par les 200 et quelques pages (on atteindra même le mythique record ici avec 324 !) achève de me convaincre de lâcher 25 frs dans ce merveilleux catalogue du gaming.

Car oui pour moi qui suis un bel ignorant du monde de la micro je m’immerge dans un complet inconnu.
Je découvre alors les franchises Flight Simulator et Wing Commander ainsi que les superbes adaptations Amigaesque de jeux d’arcades Shadow Dancer et R-Type 2.
Et puis l’inclassable iconoclaste comme l’emblématique jeu de golf Links ou le jeu de gestion d’entreprise pour rire Big Business. Rien ne me parle mais tout me fascine.


Comme si ça ne suffisait pas un cahier spécial traitant des jeux consoles vient compléter tout ceci : Streets of Rage, Spiderman, Adventure Island…Raaaaa

Et puis les premières images de DUNE

N’en jetez plus j’ai trouvé ma bible que dorénavant j’achèterais tous les mois jusqu’au divorce en Décembre 2000 (la PS2 ayant englouti tout mon temps de jeux PC à cette époque)

Joystick Numéro HS A 03 – Juillet/Août 1991 : La bible du « banc d’essai »

Joystick HS n°3 - Juillet Août 1991 - Page 001

J’avais justement aperçu la pub dans le précédent numéro et la promesse des « 497 tests«  m’avait totalement abasourdi.
La couv faisait état d’une absolue variété : Sonic, Bonk, Mario, Alex Kid (bon Ok Miss Pac Man est un drôle de choix)


Chaque section de mag était consacré à une des machines du moment : Master System, Nes, Neo Geo, Super Famicom, Megadrive
On a même le droit à de la Super GraphX et de la GX4000 c’est dire l’éclectisme.
Après une brève introduction sur la console en elle même (prix, spec, avis général sur l’intérêt ou non de la posséder) on passe aux tests et la c’est un florilège de hits : Castle Of Illusion, Super Mario World, Zelda II, Strider, Super Mario Land, Alex Kidd, F-Zero, MegaMan 2


J’analyse chaque image, décortique chaque texte descriptif, apprend chaque spec technique bref je fais mon éducation console !
Et même les jeux un peu pétés mais aux screenshots mystérieusement attirants tels que Cyber Combat Police, Dj Boy, Spy vs Spy ou même l’ignoble Sword of Sodan !

Mais bien évidement c’est l’exotisme des sections Neo Geo et Pc Engine qui acheva de me donner l’intime conviction qu’il fallait à tout prix que je me procure une console ! (d’ailleurs ce récit est trouvable ici 😉) : GranZort, Valis III, Magician Lord, Cyber Lip… Ce numéro m’accompagna pendant très longtemps sur ma table de chevet et chaque fois que je le feuillette une douce nostalgie m’étreint 🙂

Joystick Numéro 055 – Décembre 1994 : L’avalanche PC Gaming pour Noël

Joystick 55 (decembre 1994) page 001

Pour finir avançons un peu dans le temps.
Je suis à cette période équipé d’un PC plutôt très capable dans la légitimité à faire tourner les softs dont les tests paraissaient dans mon mag Micro favori.
Le test du jeu Ecstatica dont je guettais tout particulièrement la publication suite au plaisir ressenti lors de ma session test au SuperGames Show de 1994 (voir ici pour plus de détail) va se récolter un joli duo de belles notes avec en prime une conclusion des plus enthousiaste : « Des graphismes et un scenario magnifiques : Ecstatica convient à tous les amateurs de Jeux videos ».


J’ai lu et relu ces 5 pages dithyrambiques allant même jusqu’à en faire la lecture à mes parents histoire d’enfoncer le clou dans la volonté de vouloir l’obtenir à tout prix au pied du sapin
Le pauvre Alone in the Dark 3 ne fit vraiment pas le poids dans la balance.
A noter un petit titre au concept similaire caché au fond des dernières pages du mag au sein des preview ne nous laissait pas imaginer le pavé dans la marre qu’il jettera au moment de sa sortie : Bioforge !

Mais d’autres titres chroniqués dans ce numéro me faisait méchamment de l’œil qui marquait totalement l’avènement du support CD.

Dragon Lore et ces images de synthèses totalement ébouriffantes
Under a Killing Moon ce jeu d’aventure/enquêtes en Full motion video remplissant 4CD (du jamais vu)
Commander Blood la suite totalement barrée du déjà bien atypique Capitaine Blood

Mais comment ne pas citer également Transport Tycoon Royal jeu de gestion (qui occupa toute la famille des heures et des heures) ou bien encore King’s Quest 7 avec ses graphismes digne d’un dessin animé ?

Mention Honorable

Joypad 031 - Page 001 (1994-05).jpg

Joypad Numéro 031 – Mai 1994 : Un dossier dantesque sur la franchise Dragon Ball et les tests de FF6, DBZ2, Super Metroid, Night Trap et Virtua Racing ? Take my Money !

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mon Top de la presse Gaming 90s »

  1. Ah ouais dis-donc je reconnais certaines pages…! Vraiment chouette article. Je suis entré dans l’univers par TILT, un peu plus ancien. Mais c’est vrai que j’ai claqué la majeure partie de mon argent de poche dans Consoles+, Megaforce et plus tard Joystick.

  2. Tilt je n’ai acheté en tout et pour tout qu’un seul exemplaire et je ne sais même pas ce qui m’avait attiré
    https://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=28&num=316&album=oui
    J’ai donné dans l’exotisme avec du Pc Loisir, du Magazine Micro Kids, du Cd Consoles, Play Mag.

    J’ai picoré aussi un peu de Mega Force of course mais j’avais besoin de me rincer les l’œil sur l’ensemble de la production Gaming donc au bout d’un moment je laissa tombé.

    Mes lectures régulières mensuelles : Gen 4 , Joystick, Joypad, Console +, Player One, Playstation Magazine…
    Heureusement qu’on ne tenait pas les comptes des dépenses mensuelles car en terme de frics mine de rien ça chiffrait pas mal

    Et comble du raffinement de la connerie => Je ne me suis jamais abonné ahah

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s