Playstation Classic, le debrief du line up par Yashide

yashide Par Yashide

Après les sorties plus que médiatisées de la NES puis de la Super NES mini les années précédentes, c’est au tour de la Playstation d’être à l’honneur dans une version ultra compacte ! Et afin de fêter l’arrivée de cette petite nouvelle, voici un petit tour d’horizon des jeux disponibles sur la machine avec leur lot d’anecdotes et de souvenirs (ou pas) ainsi qu’une note d’intérêt personnel (ce n’est pas une notation qualitative du jeu !) à les retrouver dans le line-up !.

Battle Arena Toshinden

Tout simplement LE jeu qui m’a fait casser ma tirelire pour m’offrir la 32 bits de Sony… Un jeu de baston en 3D révolutionnaire pour l’époque, l’ancêtre des Soul Blade / Calibur en quelque sorte. Attention, préparez-vous tout de même au pire si vous songez à le lancer, que ce soit graphiquement ou dans le gameplay, c’est peu de dire qu’il a mal vieilli. Mais ne soyons pas rabat-joie dès le début de la liste, et espérons que les souvenirs adouciront l’expérience ! Et je vous renvoie bien entendu vers mon article dédié pour plus de détails.

Intérêt : 2/5

Cool Boarders 2 

Oh un jeu de sport, et ce n’est pas pour me déplaire, j’aurais même espéré en avoir un peu plus dans ce line up avec par exemple un petit ISS Pro Evolution, FIFA 98 ou encore mieux question fun à plusieurs, International Track and Field. Je ne peux également que vous conseiller de faire un tour par ici pour lire mon article, mais pour la faire courte, seul ou à deux, de la poudreuse, des pistes escarpées, des tricks et un alien. Sorti en pleine hype des sports extrêmes, Cool Boarders 2 a vraiment été une expérience marquante pour moi.

Intérêt : 3/5

Destruction Derby 

Ah ça y est, premier jeu de la liste que je n’ai pas eu. Mes potes étaient à fond dessus et j’ai bien un peu joué à la démo, mais je n’ai jamais réussi à être pris par la hype, d’autant que les jeux de voitures et moi, ça a toujours fait deux. Je n’ai jamais vraiment réussi à jouer convenablement puisque j’avais une forte tendance à défoncer ma voiture en moins de temps qu’il ne faudrait à Jean Alesi pour partir dans les graviers ! Je ne suis pourtant pas opposé à retenter l’expérience, et plus de 20 ans après je pourrai peut-être même enfin réactualiser ma blague avec Romain Grosjean à la place de ce bon vieux Jeannot.

Intérêt : 2/5

Final Fantasy VII

Est-il bien utile de le présenter ? Au Panthéon des jeux de la génération (et des suivantes), c’est, comme pour beaucoup, le premier RPG auquel j’ai joué. Des previews dithyrambiques dans Player One au fil des mois, et un rush express dans mon Dock Games un samedi soir après avoir appris par mon beau-frère que le jeu était enfin sorti, la terrible attente arrivait enfin à son terme… Une première partie du jeu qui m’a profondément marqué et semblé durer une éternité, avant d’accéder à la carte du monde et se rendre compte de l’ampleur de la tâche qui m’attendait…. Je reviendrai peut-être dans un article complet sur les dizaines d’heures passées sur PS1, en émulation sur PSP (dont une bonne partie dans les toilettes du boulot lorsque j’étais en mission chez Generali) et plus récemment sur PS4 (enfin terminé à 100% !).

PS : J’ai toujours détesté Aerith…

Intérêt : 4/5 (j’enlève un point parce que je suis dég’ de pas avoir la traduction française bien naze)

Grand Theft Auto 

L’épisode fondateur de ce qui est peut-être la série de jeux vidéo la plus célèbre de nos jours… Et pourtant, ils partaient de loin, dans ce jeu de violences urbaines en 2D vue du dessus, défoncé par la critique pour son manque d’intérêt et sa violence exacerbée. J’ai pu m’y essayer à l’époque un tout petit peu sur PC chez un copain, suffisamment pour que mon intérêt s’éveille et que je lui demande de me le graver. Malheureusement, devant le volume de jeux gravés et le monopole absolu de FIFA, NHL et L’Entraîneur dans mes sessions gaming sur PC, GTA est passé à la trappe. Je suis donc assez curieux d’avoir l’occasion d’enfin (re)découvrir les origines de la saga.

Intérêt : 3/5

Intelligent Qube 

Melkiok me souffle qu’il est connu chez nous sous le nom de Kurushi, mais ce serait mentir si je ne vous disais pas que je n’ai jamais entendu parler de lui. Et d’après ce que je vois, ce n’est pas étonnant, les jeux de réflexion n’ayant jamais été ma came…

Intérêt : 0/5

Jumping Flash !

Le nom m’évoquait bien quelque chose, mais ce n’est qu’en recherchant sur Google que j’ai eu la confirmation… Jumping Flash est donc bien ce jeu de plateforme 3D hideux nous mettant dans la peau d’un lapin. J’ai beau adorer les lapins, j’avais trouvé le concept naze à l’époque, et je n’ai pas plus envie de m’y essayer plus de 2 minutes aujourd’hui !

Intérêt : 1/5

Metal Gear Solid

Jeu culte de la liste, part 2… Et comme pour FF7, le premier épisode « grand public » après des opus obscurs (et inconnus pour moi) sur NES/MSX. LE grand classique de l’action infiltration mérite forcément qu’on s’attarde un minimum dessus une fois la Playstation Mini lancée. Et pourtant, je n’étais pas excessivement enthousiaste à son sujet, ayant déjà eu ma dose (et quelle dose…) d’infiltration avec Tenchu quelques mois plus tôt. Pour l’anecdote, j’ai acheté Metal Gear Solid à la suite d’un deal fait avec un copain qui ne possédait que la N64 mais était overhypé : j’achetais MGS pour qu’il puisse venir y jouer chez moi et en contrepartie il achetait ISS sur N64 ! Vous comprendrez que je n’ai pas perdu au change (même si on s’est éclaté sur ISS 64), et j’ai bien entendu plongé sans retenue dans l’intrigue et les passages cultes comme les combats contre Psycho Mantis ou Sniper Wolf. Alors OK la maniabilité et les angles de caméra ont clairement pris un coup dans la tronche, mais…

Intérêt : 5/5

Mr. Driller

Inconnu au bataillon ! Hum, un puzzle game ? NEXT !

Intérêt : 0/5

Oddworld: Abe’s Oddysee 

« Petit » jeu de plate-forme / réflexion à l’allure de Flashback, je n’ai pas eu l’occasion ni surtout l’intérêt de le faire à l’époque. Alors oui, la promesse (dans le vent) faite par les créateurs de l’immensité de l’univers qu’ils avaient créé était alléchante, mais comme je l’ai déjà dit, les jeux de réflexion, très peu pour moi. J’ai tout de même acheté l’épisode suivant, l’exode d’Abe en occasion mais sans jamais y toucher… Le manque dans ma culture vidéoludique a finalement été comblé sur le tard, à l’occasion du remaster de l’épisode qui nous intéresse ici sur PS4, qui m’a permis d’enfin faire la connaissance du verdâtre, mais néanmoins attachant, Mudokon pétomane.

Intérêt : 2/5

Rayman

Après la plateforme remue-méninges avec Abe, retour aux bases avec de la plateforme 2D dans sa plus pure tradition ! Le premier point qui sautait aux yeux devant ce Rayman, c’était la beauté de ses graphismes, ses sprites énormes et ses couleurs chatoyantes. Je m’étais donc empressé de l’essayer lorsque mon beau-frère l’avait ramené chez moi, mais mon intérêt a fait long feu… Sitôt la claque visuelle encaissée, j’ai été rebuté par la lourdeur des déplacements… Et puis de toute façon on passait notre temps sur ISS Pro et NHL donc exit Rayman ! Malgré tout, après avoir été séduit il y a quelques années par le reboot de la série dans Rayman Origins, je ne serais pas contre un petit retour aux vraies origines du héros méchu.

Intérêt : 3/5

Resident Evil Director’s Cut 

Jeu culte part. 3 ? Et non, pas pour moi, mon sentiment est donc relativement mitigé quant à ce Resident Evil. J’avais acheté la version « normale » pour un Noël, complètement hypé par mes potes. Jeune garçon influençable que j’étais, je suis finalement rentré dans leur jeu, misant toutes mes attentes du 25 décembre sur le titre de Capcom. Un bon jeu qui fait peur, où l’on dézingue du zombie à coup de fusil à pompe, le top de la maturité quoi ! Hélas, dès les premières minutes de jeu m’a paru assez fade passée l’excitation de la rencontre du 1er zombie. Je m’imaginais un jeu d’action bien bourrin, je trouvais un jeu avec des énigmes avec des blasons à la con. N’ayant jamais eu la motivation d’aller au bout, même avec une soluce en main, l’occasion pourrait peut-être être la bonne pour lui redonner une chance et lui faire quitter le top 5 de mes pires déceptions !

Intérêt : 4/5

Revelations: Persona

Hey alors là je ne connais pas du tout ce jeu, mais si on me dit Persona, j’ai les yeux qui brillent ! Après avoir découvert cette série si particulière sur l’épisode Persona 4 The Golden sur PS Vita et continué la formidable expérience avec Persona 5 sur PS4, je ne peux qu’être intrigué par ce Revelations : Persona. Il s’agit en fait du tout premier épisode de la série. Nul doute que les mécaniques seront plus archaïques que celles que je connais, mais impossible de passer à côté d’une telle expérience ! Hormis les redécouvertes nostalgiques d’autres titres présents sur Playstation mini, c’est sans aucun doute LE jeu qui me donne le plus envie !

Intérêt : 5/5

Ridge Racer Type 4

Comme je vous l’ai déjà dit dans mon petit topo sur Destruction Derby, les jeux de voiture, c’est pas mon dada (vous l’avez ? Voitures, chevaux… Désolé…). Et bien au risque de ne surprendre personne, je n’ai jamais joué à un Ridge Racer de ma vie. Ni à ce 4ème volet ni même simplement au 1er épisode, pourtant mythique (que Melkiok a évoqué par ici). Déjà les jeux « classiques » ne m’intéressent pas, mais alors le drift à outrance de Ridge Racer, même pas en rêve !

Intérêt : 1/5

Super Puzzle Fighter II Turbo 

Je vous ai dit que je n’aimais pas les jeux de réflexion/puzzle, mais là je dois avouer que ça m’intrigue. Je n’y ai certes jamais joué, mais un Tetris-like dans l’univers de Street Fighter en SD, je pense que ça peut occasionner de belles sessions délirantes à 2 joueurs. Et au pire, si je n’accroche pas, je me dis que je pourrai toujours retourner sur Sailor Moon Fuwa Fuwa Panic sur Super Famicom, ma référence en matière de puzzle-game !

Intérêt : 3/5

Syphon Filter 

Bon là, autant l’annoncer d’emblée, je suis fan ! J’ai plus qu’adoré les 2 1er épisodes de cette série d’action/infiltration, aux commandes du très efficace agent Gabe Logan. La grosse particularité qui a bien aidé à faire de Syphon Filter un de mes coups de cœur sur Playstation, c’est la présence parmi l’arsenal proposé d’un taser. Utilisé à l’extrême sur un ennemi, en s’acharnant dessus après l’avoir fait trépasser, il permettait même de le faire prendre feu…. Un sacré plaisir sadique que je m’efforçais d’infliger au maximum de méchants… D’ailleurs, encore plus jouissif (mais c’était peut-être dans le 2ème opus), c’était la possibilité d’utiliser le taser à distance tel un sniper électrique ! Vous l’aurez compris, j’ai plus que hâte de reprendre les commandes de Gabe !

Intérêt : 5/5

Tekken 3 

J’ai assez peu joué à la série Tekken, étant plus attiré par les jeux 3D comme Toshinden et Soul Blade. Le seul épisode que j’ai possédé était le 2, qui a pour l’anecdote a révélé le classique problème de lentille et provoqué un retour de ma console en SAV. J’ai tout de même un peu pratiqué le 3, par l’intermédiaire d’un enfant que ma mère gardait et qui l’amenait régulièrement à la maison. Mais je vous avouerai que le peu de temps passé dessus, ce n’était pas sur la partie VS fighting mais quasi exclusivement sur les modes de jeu un peu exotiques qu’étaient le beat them all et, surtout, le volley !

Intérêt : 2/5

Tom Clancy’s Rainbow Six 

J’ai une histoire un peu particulière et tourmentée avec Rainbow Six. Allez vite par ici pour en savoir un peu plus mais sachez que j’ai eu une grosse période SWAT… La planification des assauts, la lutte plus ou moins discrète contre les terroristes, j’essayais de mettre la main sur tous les jeux possibles et imaginables surfant sur ce créneau, et Rainbow Six (sur PC pour ma part) était bien entendu aux premières loges. Un précurseur du genre, qui m’a fait découvrir le livre éponyme de Tom Clancy puis de devenir fan de son univers certes très manichéen. Je suis donc assez surpris et curieux de le retrouver dans cette liste, même si j’ai très peu d’espoir qu’il soit suffisamment jouable au pad…

Intérêt : 2/5

Twisted Metal 

Un autre jeu de la liste auquel je n’ai jamais joué, mais au moins celui-là je sais exactement de quoi il retourne ! Mes potes bourrins (oui oui, les mêmes que pour Destruction Derby et Resident Evil) étaient à fond dessus. Des combats motorisés dans des arènes ou tous les coups sont permis, une espèce de Destruction Derby en plus hardcore avec des véhicules armés jusqu’aux jantes. Un bon petit défouloir en perspective !

Intérêt : 3/5

Wild Arms 

Pour le dernier jeu de la liste, j’ai légèrement l’impression d’être un total inculte avec ce Wild Arms, un J-RPG sauce Western apparemment plutôt bien accueilli par la critique… Qu’importe, c’est enfin l’occasion de combler mes lacunes !

Intérêt : 4/5

Pour conclure, voici une petite liste de jeux que j’aurais aimé retrouver dans ce line up :

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

8 réflexions au sujet de « Playstation Classic, le debrief du line up par Yashide »

  1. Hello les gars, on a parlé de la console dans le dernier podcast sur octopaddle (on a aussi parlé de vous d’ailleurs…!). Bon, je dois reconnaître que malgré mes a priori (et l’absence déplorable de Castlevania SOTN et Wipeout 2097) les jeux que tu cites sont pas mal du tout, et pour la plupart emblématiques de la console.

  2. Ping : [octopodcast#29] 1998, une grande année ! – octopaddle.fr

  3. Franchement la sélection de Sony ne fait pas envie je trouve… point de Castlevania, Wipe Out (LE jeu de la PS), chrono Cross et sans parler de l’absence de VOST… abusé quand même, bien que la version de FFVII soit nanard, et je ne parle pas de la version française audio de Metal Gear , tellement culte ! Et pourtant cela faisait partie intégrante de l’expérience. Ensuite, le listing a vraiment pris cher, 3D oblige, c’est un peu comme rejouer à de la N64 pour ma part, je n’en peux plus, et pourtant c’est le retrogameur qui te dit cela 😉

    En espérant que la console soit rapidement rendue « libre » dans l’ajout des jeux permettant à chacun sa petite sélection (après tout Sony n’a-t-il pas HONTEUSEMENT repris un émulateur gratuit pour faire tourner ses roms et la vendre ?).

  4. Ping : Playstation Classic, le debrief du line up par Melkiok | Another Retro World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s