Souvenirs de gamers frustrés N°15 : Wayne Gretzky’s 3D Hockey sur N64

yashide Par Yashide

Ah la délicatesse d’une mise en échec contre le plexi, la tendresse d’un slapshot qui propulse le palet à plus de 150 km/h… Ce n’est plus un secret pour vous, fidèles lecteurs, je suis un grand passionné de hockey sur glace depuis plus de 20 ans, depuis que j’ai découvert ce sport par le biais de NHL 94 sur Megadrive pour être exact. Depuis cette révélation, j’ai pu faire mes armes sur les différentes cuvées de la série d’Electronic Arts, le dernier en date en me remettant dans le contexte de cet article étant l’opus 97.

wg_cover

Cette toute récente franchise étant plutôt orientée simulation, que ce soit dans la maniabilité ou l’application stricte des règles de ce sport, j’ai vu arriver avec curiosité et intérêt courant 1997 le test import d’un tout nouveau jeu de hockey, sur Nintendo 64, nommé Wayne Gretzky’s 3D Hockey. D’après les écrits du sieur Wolfen dans Player One, oubliez le côté simu dans ce titre, il s’agit ici tout simplement du pendant NHL de NBA Jam.

Des matches à 3 contre 3, une rapidité extravagante, des tirs enflammés qui incendient les cages, des gardiens de but qui se transforment littéralement en murs, des scores dignes d’un match de handball… Bref de l’arcade et du fun à tire-larigot ! Croyez-moi, je trépignais devant mon Player One à chaque fois que je me relisais l’article.

Pour les non-initiés, le jeu est estampillé « Wayne Gretzky », un hockeyeur vous l’aurez deviné. A cette époque je ne le connaissais pas plus que ça, ne vivant ma passion pour le hockey qu’au travers des jeux auxquels je m’essayais, il n’était donc pour moi qu’un joueur doté d’excellentes stats. En réalité, Wayne est surnommé « The Great One » et est tout simplement (quasi) unanimement considéré comme le meilleur joueur de l’histoire, une sorte de Pelé sur glace… C’est amusant de constater l’association d’un tel joueur avec un jeu autant orienté arcade. On l’aurait peut-être plus vu dans une simulation ultra pointue… Ou peut-être au contraire est-ce un hommage à son écrasante supériorité et à sa propension à enquiller buts et passes décisives à un rythme tout simplement hallucinant et à jamais inégalable ?

Mais revenons à nos caribous, il y avait malheureusement  un énorme hic concernant Wayne Gretzky’s 3D Hockey ! N’étant pas possesseur de la 64 bits, quelle frustration de savoir pertinemment que j’aurai du mal à tâter un jour de mes propres mains les promesses laissées entrevoir dans ces 2 pages.

J’ai bien tenté de convertir mon seul ami détenteur de la N64, mais d’une part il n’était pas particulièrement réceptif au hockey (surtout vu le prix exorbitant des cartouches…), et d’autre part, le test étant un import, je ne savais même pas si le jeu sortirait un jour de ce côté de l’Atlantique.

Wayne Gretzky’s 3D Hockey était donc par la même occasion condamné à ne rester qu’un fantasme et à intégrer la douloureuse (et trop longue) liste de mes souvenirs de gamer frustré

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

2 réflexions au sujet de « Souvenirs de gamers frustrés N°15 : Wayne Gretzky’s 3D Hockey sur N64 »

  1. Belle prose ! « La tendresse d’un slapshot »…! Pour moi qui suis complètement passé à côté des jeux de sport, et à côté du sport tout court, tu fais figure d’original et parmi les bloggers retrogaming. Continue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s