Les restes du Game Boy N°5 : Tiny Toons, Caesars Palace et Tip Off

yashide Par Yashide

Pour compléter mon parcours sur Game Boy, et parce que tous les jeux n’ont pas été forcément des hits en puissance méritant un article à part entière, je vous propose une série d’articles consacrés à quelques jeux en vrac, qui m’ont marqué en bien ou en mal, que j’ai apprécié ou détesté… Bref un petit florilège de jeux piochés au hasard dans ma sacoche de rangement (très bordélique il faut l’avouer). Au programme aujourd’hui : Tiny Toons, Caesars Palace et Tip Off !

Tiny Toon Adventures : Babs’ Big Break 

Ils sont p’tits et gentils, et un peu barjots aussi. Et l’heure enfin est arrivée d’envahir vot’ Game Boy ! De son nom complet Tiny Toon Adventures : Babs’ Big Break, voici un jeu de plates-formes Konami qui va enchanter les amateurs du genre et les aficionados du dessin animé dont il est tiré. Montana Max en a après les rêves de carrière Hollywoodienne de Babs ? Buster , Plucky et Hamton vont donc s’unir pour venir en aide à leur camarade lagomorphe, en parcourant 4 niveaux qui les amèneront finalement au manoir de Max. Tiny Toons est un jeu extrêmement agréable à jouer avec une jouabilité plaisante (ça change de Gremlins 2), des sprites assez gros et plutôt très jolis et une bande son fidèle au dessin animé.

L’aspect esthétique très réussi aide parfaitement au respect de l’œuvre originale et à l’immersion dans l’univers, avec en plus l’apparition en guest star de personnages comme Dizzy, P’tit Minet ou Shirley qui viendront ponctuellement nous donner un coup de main pour progresser dans les niveaux.Moi qui ne manquait pas un numéro de « Décode pas Bunny » dans lequel étaient diffusés les Tiny Toons, je ne pouvais qu’être conquis ! N’ayant pas eu la chance de posséder la version Super Nintendo « Buster Busts Loose », il s’agissait là d’un excellent lot de consolation.

Et je peux vous assurer que de mon point de vue, Tiny Toon Adventures n’a pas pris une ride et je m’éclate toujours autant à chaque fois que j’y rejoue. Soyons fous, je le classe même juste en dessous de Super Mario Land 2 dans mon top des jeux de plates-formes sur Game Boy. N’hésitez pas une seconde de plus pour vous lancer, les Tiny Toons vous invitent vous et vos amis. (La chanson est finie !)

Caesars Palace 

Caesars Palace est un peu un OVNI dans ma ludothèque plus que classique qui se composait essentiellement de jeux de sport ou de plate-forme. A vrai dire je pense qu’il serait un OVNI dans n’importe quelle ludothèque puisqu’il s’agit d’une simulation de… casino ! So welcome to fabulous Las Vegas ! Au programme, 5 jeux différents (machines à sous, Poker, Black Jack, roulette et une autre espèce de roue à tourner dont je ne saurais malheureusement pas  vous dire le nom). Et tout ça sans le risque de se ruiner. J’avais acheté ce jeu en même temps que Track Meet uniquement en pensant qu’il plairait à mon père mais je n’ai strictement aucun souvenir qu’il l’ait allumé ne serait-ce qu’une fois ! Je ne connaissais pas les principes des différents jeux à l’époque donc je passais mon peu de temps de jeu sur les machines à sous.

Il n’y a pas de challenge, on joue jusqu’à temps d’avoir perdu tout son pécule (comme en vrai quoi). A noter quelques features complètement inutiles qui m’ont toujours fait marrer comme pouvoir sortir du casino prendre l’air (un écran fixe de l’entrée…) ou aller aux toilettes (hommes ou femme, la parité est respectée, mais vu qu’on peut aller dans les 2, c’est un peu suspect !). Bref ce n’est vraiment pas un hit, à conseiller aux adeptes de jeux d’argent et de hasard, qui veulent rester raisonnables et ne pas risquer la banqueroute !

Tip Off 

Ah celui-là, on ne peut pas dire que j’en garde beaucoup de souvenirs… Mais aussi mauvais soit-il, je ne pouvais pas omettre de le mentionner puisqu’il fut mon tout 1er jeu de basket. Je l’ai acheté en même temps que Super Kick Off (les plus malins ne seront pas passés à côté du lien de parenté !) Tout ce dont je me souviens, c’est qu’il était aussi inintéressant que son pendant footballistique et qu’il n’a pas fait long feu dans ma ludothèque. Je crois que je n’ai jamais été aussi peu inspiré de ma vie que le jour où j’ai acheté ces deux-là… Son seul intérêt à mon goût à l’époque ? L’animation qui se déclenchait lorsqu’on effectuait un dunk… Allez on prend son mal en patience et on se rattrapera sur NBA Jam !

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les restes du Game Boy N°5 : Tiny Toons, Caesars Palace et Tip Off »

  1. Ta ludothèque GameBoy était vraiment très éclectique dis donc!
    Tiny Toons m’avait bien plu à l’époque aussi. Il n’inventait pas grand chose mais il était bon et on retrouvait bien la saveur du dessin animé. Et on ne demandait rien d’autre 😉

  2. Tip off est aussi injouable que (tous les) kick off ?

    Le premier jeu auquel j’ai joué sur GB était caesar’s palace, et c’était même mon premier dingoo test youtube: D, j’ai été marqué par le chiotte aussi, le seul intérêt était de se tirer du casino avec la bagnole la + luxe possible (je me rappelle m’être amusé à m’être toute ma thune sur un numéro de la roulette, gagner et me tirer frais comme un gardon en 2 min).

    Il est top le jeu tiny toons, je l’ai fini il y a quelque mois, il est super facile même si le boss de fin peut un peu taper sur le système, y’a un pattern à apprendre, à côté du reste du jeu qui se fait les doigts dans le slip ça surprend. Mais j’ai la version snes (que j’ai fini aussi) qui est une vraie merveille :D, tu y as joué depuis ? rassure moi :D.

    • À vrai dire tip off j’ai tellement pas réussi à y jouer correctement que quand j’ai fait mes captures d’écran j’ai passé à peine 3 minutes dessus, c’est vraiment rare lol

      Caesars palace ça peut être addictif en fait… Pour avoir refait GTA San Andreas récemment, et encore probablement passé une dizaine d’heures dans le casino (et c’est pas une blague), je me rends compte que mon addiction remonte peut être à ce jeu lol

      Tiny Toon sur SNES je l’ai acheté depuis, je l’ai lancé vite fait pour voir, mais je n’ai jamais poussé plus loin que le 1er niveau malheureusement 😦

  3. Dire qu’ils devaient ressusciter les Tiny Toons sur Gamecube (par Treasure en plus), quel dommage que cet excellent dessin animé tombe dans l’oublie.

    Je ne connaissais pas la version Gameboy, je conserve par contre la version Super Famicom 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s