Souvenirs de gamers frustrés N°9 : Absolute Football sur Playstation

yashide Par Yashide

absolute_football_cover

Absolute Football… A la simple évocation de ce titre, mon cerveau s’emballe, la nostalgie s’empare de moi. Et pourtant…

Mais pourquoi donc ce jeu de foot (oui oui je vous assure !) a priori banal et méconnu du plus grand nombre provoque-t-il tant de frissons en moi. Et par-dessus le marché, pourquoi dans ce cas se retrouve-t-il dans cette rubrique maudite ? Parce que Absolute Football (sorti en 1999 sur Playstation) c’est tout simplement mon graal footballistique (enfin mon co-graal puisqu’un autre soft du genre, dont je parlerai forcément tôt ou tard,  peut également revendiquer cette distinction).

Oublions d’emblée toute la partie technique / gameplay, car ce n’est clairement pas ça qui me faisait fantasmer, à une époque où ISS Pro était ma référence et où ISS Pro Evolution n’allait pas tarder à pointer le bout de ses crampons. Non non, mieux que ça pour un passionné d’histoire de ce sport, nostalgique de ma période de découverte (fin 80s, début 90s, Van Basten, Papin, Waddle, Baggio… <3), avide d’images dégueu en noir et blanc ou aux couleurs baveuses de légendes telles que Garrincha, Puskas, Cruyff ou Di Stefano… Absolute Football permet tout simplement de rejouer les coupes du monde entre 1958 et 1998 ainsi que leurs phases éliminatoires avec tous les effectifs de l’époque ! Des centaines d’équipes, des milliers de joueurs, (presque) toute l’histoire du foot compilée en une seule galette. Bref, le jeu ultime pour moi ! L’occasion de se venger de France-Bulgarie (thème récurrent, je vous le concède, dans mes articles sur des jeux de foot…) ou de ce salaud d’Harald Schumacher ou encore d’enfin voir le football total Néerlandais triompher…

Toujours est-il que je n’ai jamais mis la main dessus sur Playstation et ce n’est que 2-3 ans plus tard, au moment de l’achat d’un PC que je suis retombé par hasard sur un portage du jeu pour une très modique somme. Ni une ni deux je m’empresse de réparer cette anomalie de l’histoire et après toutes les installations de rigueur au lancement de mon nouveau joujou (pour travailler pour la fac bien sûr…), premier lancement du jeu… Et là, écran noir, bleu, jaune bref peu importe, ça ne veut pas démarrer. Pire, c’est tout mon PC qui part en sucette… Pour la faire courte, et vu que je n’y connaissais rien,  après plusieurs appels à la hotline et une intervention d’un technicien plus tard, il s’avère qu’une de mes barrettes de RAM était défectueuse. Traumatisé par cette mésaventure, et pas rassuré à l’idée de refaire une tentative (bah oui on sait jamais si c’est le jeu qui a fait péter le matos), j’ai finalement tiré un trait sur Absolute Football.

Ce n’est qu’il y a quelques mois que je suis retombé sur la version Playstation dans un Cash Express, que je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter. Ceci dit pour 1€ j’aurais eu tort de m’en priver surtout qu’il avait l’air neuf, même mes jeux auxquels j’ai toujours fait attention ne sont pas forcément si bien conservés…  Certes le résultat n’est pas à la hauteur des espérances, surtout avec plus de 15 ans de retard, mais tout de même, quel pied ! Après ça, on peut mourir tranquille comme dirait l’autre ! (enfin le plus tard possible hein…)

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

2 réflexions au sujet de « Souvenirs de gamers frustrés N°9 : Absolute Football sur Playstation »

  1. C’est pas banal ça! Un jeu moyen (pour ne pas dire de choses plus méchantes), et quasiment aucune véritable nostalgie puisque tu n’y as jamais joué à l’époque, et pourtant ce jeu est dans top! L’effet de la frustration est impressionnant à ce niveau là!
    En tout cas, on est pile dans le thème de la série d’articles! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s