Souvenirs de gamers frustrés N°7 : Quackshot et Fantasia sur Megadrive

melkiok Par Melkiok

On vous avait prévenu les amis. Notre enfance fut terrible avec toutes ces frustrations vidéoludiques ! Et puis c’est bien connu on désire toujours deux fois plus ce qu’a priori on ne pourra jamais posséder…

Voici donc le septième numéro de nos souvenirs de gamers frustrés, avec au programme aujourd’hui un plongeon dans l’univers Disneyien avec QuackShot et Fantasia sur Megadrive !

Si il y a bien une famille de jeu qui m’a toujours attiré dans le milieu du jeux vidéo c’est bien les jeux à licence Disney.

Disney1J’ai vécu une véritable histoire d’amour avec 3 titres majeurs de la Megadrive que sont Castle of Illusion, Aladdin et World of Illusion.


Des heures et des heures de plaisir à se plonger dans des mondes enchanteurs et plein de fantaisies me permettant de me projeter très loin du quotidien (Mais Non je n’habitais pas chez les Thénardier).

Néanmoins j’ai eu la grande déception de passer à côté de deux d’entre eux : Fantasia et QuackShot

QuackshotTout d’abord QuackShot. Je le découvre dans le Player One de Décembre 1991. Et la tout de suite les screenshots m’ébaubissent (oui faut bien réussir à se renouveler dans les superlatifs). Les sprites sont énormes (bien plus que dans Castle of Illusion), superbement détaillés et vraiment fidèles à ce cher Donald Duck.

quackshot_-_start_screen1_9694De plus notre canard caractériel préféré possède une classe folle dans sa petite tenue à la Dr. Jones et ne parlons pas de la Némésis qui le suit pendant tout le jeu : Pat Hibulaire himself qui lui aussi est fringant puisqu’il arbore un costume en rapport avec les lieux traversés. D’ailleurs les niveaux arpentés sont d’une grande variété (Transylvanie, Mexique, Égypte, Pôle Sud, Bateau Viking…)

Que demander de plus ? Je suis d’ores et déjà conquis.

PlungePar contre je suis interpellé par l’atypisme de l’arsenal employé : Un pistolet à… ventouses géantes (??!). Enfin bref c’est un détail et le fait de le voir tourner chez Toys R Us me ravit les sens MAIS car bien sûr il y en a un sinon que ferais ce jeu dans un article de Gamer frustré ?

A l’époque je n’avais tout simplement pas de Megadrive ! Elle n’arrivera que mi 92 sous ma TV et en attendant d’autres jeux ont supplanté dans mon cœur et mon maigre portefeuille d’enfant la place qu’aurait du avoir dans ma ludothèque ce Quackshot.

 

Fantasia_coverart_for_Sega_Mega_Drive_gamePassons ensuite à la deuxième usine à rêves, j’ai nommé Fantasia.
A cette époque les portages de jeux Disney sur nos précieuses consoles étaient plutôt orchestrés par SEGA ou bien Capcom. Or ce Fantasia lui a été développé par Infogrames, la boîte française qui montait bien en ce temps là ! Enfin il fallait le savoir parce que sur la boîte du jeu leur nom apparaît vraiment de façon minuscule…

fan2On est exactement dans la même période de temps que pour Quackshot car Fantasia je le découvre en test dans le numéro de Player de Septembre 1991. Je suis d’ailleurs tout à fait surpris de voir une pauvre note de 79% (tandis que le Player Fun tombe à 45%) alors que les images du jeu dépeignent une absolue joie graphique. Pour moi c’était assez inconcevable à l’époque !

Un jeu graphiquement bon ne pouvait que valoir le coup, surtout sur une machine fantasmée comme cette Megadrive que je convoite depuis des mois.

fantasia-world-rev-aBon sinon le pitch est simple : Nous sommes censés voyager à travers 4 niveaux afin de retrouver « des notes de musiques emportées par un vent diabolique » dixit la jaquette. La charte du délirant Fantasia semble respectée en tout cas avec ici nos amis les balais qui portent leur seau à bout de bras ou là les crocodiles caractéristiques du dessin animé.646020-fantasia-genesis-screenshot-i-never-understand-levitatingMais maintenant que je sais quelle réputation de maniabilité épouvantable et de difficulté de l’enfer se cache derrière ce jeu j’ai peut être envie de me dire que j’ai été chanceux de ne pas avoir été au bout de ma volonté d’obtenir ce titre. Pourtant à l’époque je ne suspectais pas qu’il pouvait être si punitif et déprimant donc je me gargarisais pendant de longues heures devant les moniteurs de démo de boutiques de jeux.

Et du coup même punition à l’époque pas de Megadrive puis loin des yeux loin du cœur d’autres titres prirent sa place dans ma wishlist virtuelle.

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

Publicités

5 réflexions au sujet de « Souvenirs de gamers frustrés N°7 : Quackshot et Fantasia sur Megadrive »

  1. Je te confirme que passer à côté de Fantasia à l’époque est la meilleure chose qui pouvait t’arriver! Ce jeu a vraiment fait l’effet d’une douche froide, voire carrément glacée!
    Par contre pour Quack Shot, c’est une autre histoire, ce jeu était une bombe à l’époque, à la fois original et bon 🙂

  2. Quackshot fut mon premier jeu mégadrive après Altered Beast et Sonic. Et c’est un des titres auquel j’ai encore du plaisir à jouer même 20 ans après, car il y a ce petit côté jeu d’aventures avec objets à utiliser aux bons endroits, mais juste ce qu’il faut d’énigmes pour laisser le plaisir du jeu de plateformes « 16 bits arcade » entier. La bataille finale, qui récompense tous les efforts (hé oui, pas de sauvegardes en ce temps là !) est un morceau de bravoure épique.

  3. Merci pour vos coms et me dégouter encore plus d’avoir zappé ce cher QuackShot 😉
    Je pense réparer cet affront très prochainement pour la peine 😀

  4. Ah Fantasia, un pote à moi l’avait et sa légendaire jouabilité sur les sauts, c’était quelque chose. Un jeu très vite soldé dans les 99Frs à l’époque et vu la bonne réputation des jeux Disney de l’époque (Tic et Tac sur Nes, Quack Shot etc) le piège était divin !

  5. Punaise ne pas avoir jouer à Quackshot à 12 ans, c’est un peu rater sa … megadrive 😉 Quel jeu merveilleux et franchement, c’était quand même la grande époque Disney ! Désormais que restera-t-il pour les plus jeunes de Disney à part des figurines en plastoc pseudo jeux vidéo, où est la magie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s