Broken Sword : Les Chevaliers de Baphomet sur PS1, Les derniers mois de l’année… (2/3)

melkiok Par Melkiok

BS1_ecran_titre

Comme je l’ai déjà mentionné plusieurs fois je suis un gros fan de Point and Click. Et Quand j’ai commencé à découvrir la preview des Chevaliers de Baphomet dans le numéro d’été de CD Console, je fus instantanément charmé et émoustillé par la qualité des Artworks et des graphismes qui s’étalaient dans un dossier de plusieurs pages.

Même ma sœur s’était montrée fort intéressée lors de notre sempiternel trajet sur la route des vacances en voyant les pages de mon magazine.
Elle a quelques franchises cultes à son actif de gameuse (Crash Bandicoot, Resident Evil, Les jeux Oddworld) et elle ne le savait pas encore mais celle-ci allait facilement tenir le haut du pavé.

Lorsque les tests parurent dans les numéros de décembre de Joypad, Player One ou encore Playstation Magazine il ne fit alors aucun doute (« Les fans d’aventure ne doivent pas rater ça ! » dixit le testeur Traz) qu’il nous fallait ce jeu pour noël.

Ma sœur le mis donc sur sa liste avec la souris madcatz qui allait bien pour profiter confortablement du jeu.

psx-mousemad

« Souris Indispensable ! » disait le test, et à raison

Le 25 décembre arrive donc et avec mes 3 jeux (pour la petite histoire NBA Jam ExtremeFifa 97 et Pandemonium furent aussi dans la hotte cette année là) j’ai déjà fort à faire pour ne pas trop m’attarder sur ces Chevaliers de Baphomet.

Mais ma sœur évidement de son côté se jette à corps perdu dans l’aventure. Du coup à force de la regarder jouer, de voir ce cher George se mouvoir dans des décors au superbe crayonné et d’entendre ses bons mots (Georges (a lui même): »Cette femme avait ce que j’appréciai les plus chez les Anglaise: elle était complétement cinglée. ») je décidais donc de commencer ma propre partie.

Et là comment vous exprimer mon ressenti ?

Pour faire simple voici un listing des grandes qualités de ce jeu :

  • Les graphismes sont vraiment de toute beauté pour peu que l’on soit sensible aux charmes de la 2D : tout est dessiné à la main et Don Bluth participa même à l’animation

    BS1_paris_montfaucon_église_2

    La belle architecture et les superbes vitraux de Montfaucon

  • Les musiques sont excellentes et dynamiques en fonction de ce qui se passe à l’écran
  • Dialogues savoureux : Les traits d’esprit et les remarques drolatiques de George sont légions et le doublage d’un point de vu général est vraiment de qualité. Évidement mention très spéciale à la voix de Georgie et cet accent américain impayable

    BS1_paris_risée_du_monde_3

    Charles Cecil, le créateur du jeu, essaye t-il de faire passer un message ?

  • Pouvoir à nouveau mourir dans un jeu d’aventure : C’était autrefois répandu (souvenez-vous Indiana Jones et la dernière croisade) et ma foi ça rajoute un peu de piment sur certains passages de notre périple

    Je sens que ça va mal finir :(

    Je sens que ça va mal finir :/

  • Des Cinématiques enfin digne d’un dessin animé dans un jeu vidéo

    BS1_paris_intro_5

    On en profite pour mater la serveuse car 5 secondes plus tard le café explosera

  • Un Scenario original et permettant en même temps de se cultiver sur une période trouble de l’histoire de France

    BS1_syrie_tête_taureau_grotte_3

    « Regarde Maman je révise mon Latin en jouant aux jeux vidéo »

J’ai tout de suite été happé par cette aventure anodine au premier abord puis qui va se révéler épique par la suite mêlant la grande et la petite histoire.
Les péripéties de l’intrigue nous emmène aux 4 coins du globe (Espagne, Syrie, Irlande, Égouts parisien). Chaque écran de jeu ressemble à une toile regorgeant de détails et j’ai pris (et prend toujours) un malin plaisir à cliquer partout pour écouter les commentaires associés.

En fait il y a une parfaite alchimie dans ce jeu. C’est un univers chaleureux et on l’impression que George est un bon pote que l’on connaît depuis toujours.

Petite discussion dans l'appart Bourgeois de Nico

Petite discussion dans l’appart Bourgeois de Nico

Pour la petite histoire ce jeu n’a failli jamais voir le jour sur PSX, les têtes pensantes de Virgin (le distributeur) estimant que seul les jeux en 3D étaient susceptibles de faire recette. Quel drame ça aurait été tiens !

Enfin bref tout comme il y a des feel good movie, pour moi Les Chevaliers de Baphomet est un feel good Game. Et c’est pour ça que j’y rejoue régulièrement comme l’ami Yashide.

cafeD’ailleurs je vous laisse l’aventure m’attend.

Paris en automne… Les derniers mois de l’année… Et la fin d’un millénaire…

Retrouvez le reste de notre semaine spéciale :

Part 1 : Paris en automne… (par Yashide)

Part 3 : Et la fin d’un millénaire (par Marie)

– Melkiok – https://twitter.com/melkiok

PS : Il est bien trop modeste pour le notifier mais pour les besoins d’illustration en ScreenShots de nos articles Yashide à refait entièrement le jeu (pour hum la 18ème fois ?) sur Emulateur PSX (il possède bien entendu l’original). Il a donc constitué une banque d’image de 250 plans où chaque écran de jeu est présent avec les dialogues et les situations les plus truculents. Oui cet homme est fou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s