Megadrive, Génès(is)e d’une histoire atypique

yashide Par Yashide

megadrive-console

Autant le dire tout de suite, je n’ai jamais été un très grand fan de SEGA, puisque mon parcours vidéoludique au cours des 25 dernières années est quasiment exclusivement partagé entre Nintendo et Sony. Je n’avais d’ailleurs jamais acheté la moindre console de la firme au hérisson avant d’acquérir la Dreamcast en 2010.

Mais attendez, calmez vous, reposez ces cailloux et permettez moi de continuer, ce n’est pas pour autant que je suis passé complètement à côté de tout ce pan de l’histoire du jeu vidéo et que je n’ai pris aucun plaisir sur des consoles SEGA !

En effet, mon père avait la chance d’avoir un CE qui lui permettait de louer toutes sortes de choses, des VHS, des Laser Disc, des livres, … mais surtout, et c’est ce qui nous intéresse ici, des consoles, en l’occurrence la Master System et la Megadrive (toutes deux dans leur 1ère version).

Bien entendu, des jeux étaient également disponibles. Et malgré un choix assez limité et dépendant des disponibilités du moment, quelques gros hits (Streets of Rage 2, Sonic, Aladdin, Road Rash, Ghouls ‘n Ghosts, …) comme d’autres jeux d’apparence plus quelconques (NHL 94, European Club Soccer, …) ont fini par débouler dans mon salon pour m’entraîner dans des dizaines d’heures de folles aventures.

Pour l’anecdote, je peux vous l’avouer il y a prescription maintenant, je ne sais pas trop si mon père a « oublié » délibérément un jour de rendre la console ou si c’est en raison d’un quelconque rachat de sa boîte qu’il n’a pu le faire, mais toujours est-il que ladite Megadrive et une partie des jeux ont fini par prendre définitivement racine chez moi

Mon parcours sur la 16 bits de SEGA est assez atypique certes, mais elle a tout de même su se faire une petite place dans le paddle qui me sert de cœur et trône encore aujourd’hui fièrement dans ma bibliothèque à consoles made in IKEA.

Et, bien entendu, je ne manquerai pas de vous reparler plus en détail à l’avenir de quelques unes de mes pérégrinations dans son univers rebelle !

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

8 réflexions au sujet de « Megadrive, Génès(is)e d’une histoire atypique »

  1. Dommage que tu ne rentres pas plus dans le détails de tes impressions sur les jeux auxquels t’as pu jouer.
    Pour ma part, la Megadrive, c’était un pote qui l’avait et elle me faisait rêver. Même si j’avais les SNES, la MGD est complètement différente et j’adore vraiment le chip sonore. (bizarre non ??)

      • Marqué, oula, un sacré paquet. Je n’arrive pas à faire le tri.
        On va dire que le first one était Super Castlevania IV. J’ai adoré Castlevania sur NES et sur Game Boy donc l’arrivée de celui-ci….
        Pareil pour Wario Land, un jeu que j’ai vraiment attendu ! Pareil pour Mario Land 2, Terminator sur Master System et beaucoup beaucoup d’autres !

  2. Hé oui, bon nombre nous sommes passés par cette console légendaire, et même si on lui a fait des infidélités avec la snes mieux roulées et plus performantes, on reste amoureux de cette belle machine ! 😉

  3. Le Megadrive était une machine fabuleuse, bien évidemment un peu dans l’ombre de la Super Nintendo – que je lui préfère, néanmoins la Megadrive demeure une machine à redécouvrir. De nombreux jeux sont, aujourd’hui encore, tout simplement géniaux. Hélas, les prix des jeux augmente au Japon, et se faire une vraie collec’ retro Megadrive au pays du soleil levant devient presque une gageure, dommage… Certains de ses shoots atteignent des prix hallucinants 😦 Les prix du CONTRA et du CASTLEVANIA Megadrive s’envolent également…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s