Atari 2600 : Premiers émois avec mon joystick

yashide par Yashide

REWIND…… Nous sommes dans la première moitié des années 80, à une époque où les Scorpions sortaient « Still Loving You » et où Gilbert Montagné chantait « On va s’aimer », une époque où le jeu vidéo en France n’en était qu’à ses balbutiements, et où peu de personnes avaient la chance (et le luxe) d’avoir une console. Mes parents étaient de ceux là puisqu’ils possédaient une Atari 2600.

SONY DSC

Ma passion semble ainsi remonter en ces temps reculés. Encore plus lointains que mes plus lointains souvenirs d’enfance, puisque, selon leurs dires, je marchais à peine que j’essayais déjà de subtiliser le joystick de leurs mains pendant leurs parties de Tennis ou de Trick Shot (jeu de billard). Et oui, cela ne surprendra personne, j’étais déjà un petit emmerdeur…

Que de souvenirs, que d’émotions, sur des jeux comme les Schtroumpfs, et son action trépidante, dans lequel il fallait braver barrières(!), chauves souris, serpents et autres araignées pour enfin délivrer la Schtroumpfette prisonnière de l’infâme Gargamel.

schtroumpf

Ou encore le magnifique Football, avec ses matches à 3 contre 3, sans gardiens de but et avec des joueurs qui avancent tout seul, Jungle Hunt, et son ambiance à la Indiana Jones (oui oui, avec beaucoup d’imagination on s’y croirait), Q-Bert, l’espèce de créature orange au grand nez, Frogger, la grenouille à moitié suicidaire, Decathlon, le jeu qui laisse un trou dans la main à force de secouer frénétiquement le joystick (le 1500m, quel supplice), et encore tellement d’autres…

q-bert

Q-Bert au dessus et Jungle Hunt en dessous

jungle_hunt

Mais mon jeu préféré restera tout de même Wizard of Wor, un jeu d’action jouable à 2, dans lequel le joueur incarne un « worrior » parcourant des labyrinthes infestés de créatures à exterminer. Le plus intéressant étant bien sûr le jeu à 2, où les stratégies sont de mise, que ce soit pour prendre en sandwich les ennemis, ou au contraire pour lâchement abattre son collègue et ainsi fourbement grappiller quelques points supplémentaires.

wizard_of_worWizard of Wor

Vous l’aurez compris, l’Atari 2600 garde une place très particulière dans mon petit cœur de pixels, puisqu’elle m’aura fait entrer dans l’univers du jeu vidéo et accompagné durant toute mon enfance. Elle aura même continué à tourner régulièrement chez moi jusqu’au milieu des années 90, puisque grâce à elle j’aurais également fait découvrir les jeux à un petit gamer né en 1991 que ma mère gardait. La relève était assurée

– Yashide – https://twitter.com/lardon_83

Publicités

Une réflexion au sujet de « Atari 2600 : Premiers émois avec mon joystick »

  1. Incroyable ! Gamers de génération en génération ! Pour ma part ce fut mon grand frère qui m’initia à la mortelle HANIMEX et autre MO5 et AMSTRAD CPC 6128… !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s