L’Amstrad arrive à la maison!

 melkiok Par Melkiok

Jusqu’à ce jour le monde de l’informatique était un peu obscur pour moi. D’ailleurs je ne me souviens pas vraiment de ce que je pensais du sujet avant ce 24 décembre 1989.

Mes parents ont eu pour ce Noël la bonne idée d’acheter un kit complet Amstrad CPC 6128 avec moniteur couleur, tuner TV, une imprimante matricielle et même récepteur radio. Bref la totale ! (Pour l’anecdote, le récepteur radio et le bureau n’ont été remisé que très récemment dans la cave de mes parents l’un ayant servi des années dans la salle de bain familiale et ayant fait office de meuble TV dans ma chambre d’ado)

Voici d’ailleurs une image du pack complet

amstrad_pack

Finalement un petit luxe pour l’époque quand on pense au modèle en dessous le CPC 464 avec son lecteur cassette qui pouvait demander 30min de chargement pour certains jeux… (quand le tout ne plantait pas au bout de 29min !)

Une rapide présentation pour ceux qui n’ont jamais entendu parlé de ce micro mythique :

Il faut savoir qu’au début des années 80 le monde des micro-ordinateur était destiné uniquement à des passionnés bidouilleurs n’ayant pas peur de mettre les mains dans le cambouis pour profiter de leur acquisition (ordinateur en Kit prenant 2-3 jours de montage avec soudures à faire soi même pour certains O_o) bref on était très loin du Plug N Play.

Certains modèles étaient bien sur directement assemblés mais il fallait alors débourser des sommes folles pour s’en procurer un.

C’est alors qu’un certain Alain Sugar a flairé la bonne idée en frappant un grand coup : il décide de mettre en route la commercialisation d’un ordinateur dont l’installation est la plus simple possible, et qui soit directement utilisable (sans avoir besoin de faire un stage à la NASA) dès la mise sous tension.

Donc dès 1984 le CPC 464 fait son apparition rapidement suivi en 1985 par son grand frère et fleuron de la marque : le CPC 6128 avec, raffinement suprême, un lecteur de disquette.

Ci dessous une photo toute sobre de l’Amstrad 6128.

amstrad_photo

Bon d’autres sites décrivent l’histoire d’Amstrad d’une manière beaucoup plus complète et exhaustive et puis ce n’est pas le but de cet article, donc simplement pour conclure la marque Amstrad connut un vif succès mais n’arriva jamais a négocier le début des années 90, avec l’arrivée des Amiga, Atari ST et autres consoles de salon et finit par se rabattre sur la commercialisation de… décodeurs satellite.

Mais revenons à ce fameux Noël…

Hallucination totale et surtout méga surprise en déballant le tout avec mon frère et mes sœurs ! Personne ne voulait allez se coucher tant l’excitation était présente mais bon au final il était tard et tout le monde conclut que les branchements et la mise en route allaient attendre le lendemain.

Quelle ne fut pas ma surprise en me levant au petit matin lorsque je découvris tout le monde agglutiné devant l’écran en train de jouer à Crazy Car et Arkanoïd !

Ah les traîtres…

J’avais loupé la sacro-sainte mise en route de la bête, pauvre de moi mais pas grave j’allais me rattraper comme vous le verrez avec la suite de mes posts consacrés aux jeux Amstrad m’ayant marqué.

– Melkiok – https://twitter.com/Melkiok

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s